Québec musical

Un concert pour l’Afrique

Un concert pour l’Afrique

Un concert pour venir en aide à l’Afrique

Le plus grand concert de rock du monde a permis de recueillir l’équivalent de 95 millions $ canadiens et contribuera sûrement, dans les prochaines semaines, à sauver des milliers de vies dans les pays d’Afrique touchés par la famine, ont fait savoir les organisateurs de l’événement.

Mick Jagger et Tina Turner étaient au nombre des artistes qui s’étaient produits à Philadelphie lors de ce célèbre concert de 15 juillet 1985.

Pour leur part, les Canadiens ont versé au cours du week-end plus de 1,5 million de dollars, soit davantage que ce que l’on avait prévu au départ.

Le principal organisateur des spectacles présentés à Wembley, en Angleterre, et à Philadelphie, en Pennsylvanie, l’Irlandais Bob Geldof, a déclaré lors d’une interview qu’il fallait maintenant que les gouvernements adoptent des politiques plus concrètes pour nourrir les millions de personnes qui souffrent de la famine en Afrique.

« Les concerts ont eu lieu pour garder en vie ceux qui souffrent de famine », a dit un Geldof exténué. « Donnons-leur maintenant une vie. Ceci n’est pas la fin de notre effort. Il faut pousser les gouvernements à faire quelque chose », a dit l’organisateur du super-concert, ajoutant que c’était là la réalisation de tous ses rêves.

Le double concert, qui a rassemblé une pléiade de vedettes, a été vu par environ 1,5 milliard de téléspectateurs de 160 pays, y compris l’URSS.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>