Québec musical

Les Joyeux Troubadours

Les Joyeux Troubadours

Les Joyeux Troubadours

L’émission Les Joyeux Troubadours débute le 13 octobre 1941. Chaque jour, du lundi au vendredi, à 11h30, Les Joyeux Troubadours entrent dans les foyers québécois avec leur joie de vivre.

L’émission était consacrée à des chansons sentimentales et humoristiques, ainsi que aux sketchs et divers numéros de comédie. L’émission était en ondes pendant trente minutes.

Le show bâtira les records de longévité à la radio et c’est le 2 septembre 1977, après 36 ans de production et malgré les protestations du public que SRC met fin à la production de l’une de ses plus célèbres émissions radiophoniques. Les auteurs ont réussi quotidiennement à faire «aimer la vie et ses folies» à leurs auditeurs, si bien que le retrait de l’émission provoque un grand ressentiment chez le public et la disparition des Joyeux Troubadours suscite l’une des plus fortes participations d’auditeurs à la tribune téléphonique de «Présent à l’écoute» consacrée à ce sujet.

Au fait, les artisans des «Joyeux Troubadours» se sont inspirés de l’émission The Happy Gang, émise par Radio-Canada dès 1937 à Toronto. L’idée s’avère excellente.

À la première saison, l’équipe était composée d’Henri Letondal (scripteur et animateur), Paul Charpentier (chanteur), Émilia Heyman (chanteuse et accordéoniste), Lucille Laporte (annonceure), Raymond Denhez (chef d’orchestre trompettiste) et des musiciens Georges Vincent (guitariste), Sévérin Moisse (pianiste), Eddie Tremblay (cuivre) et Durieux (violiniste). Lucien Martin (violoniste, succéda à Durieux en 1942).

Avec les années, plusieurs artistes et musiciens ont participé aux Joyeux Troubadours dont Robert L’Herbier (1942-1948, il succéda à Charpentier), Rolande Désormeaux (1944-1948), Marie-José Forgues (succéda à Lucille Laporte), la chanteuse Lise Roy, l’accordéoniste Saturno Gentiletti et le comédien Clément Latour.

La dernière équipe mettra en vedette Gérard Paradis, Estelle Caron et Jean-Maurice Bailly. Les textes signés André Rufiange étaient accompagnés par les musiciens, sous la direction de Lionel Renaud.

La direction fut assurée par le réalisateur Paul-Émile Corbeil (1941-1964), qui a assuré la réalisation des Joyeux Troubadours jusqu’à la fin octobre 1965 et il est décédé d’un cancer le 10 janvier 1965 et son épouse Marguerite Corbeil a assuré la réalisation jusqu’à la fin de cette émission en l977 en compagnie de Pauline Goyette.

La formule de l’émission varia peu au cours des années. Après quelques coups frappés à la porte – toc-toc-toc  – une voix demandait: Qui est là? et l’équipe répondait: Les Joyeux Troubadours! La voix enchaînait: Mais voyons, entrez, entrez donc. Alors l’équipe reprenait, avec emphase sur la deuxième syllabe: Entroooons…..

L’équipe entonnait ensuite la chanson-thème : …ne jamais croire, toutes ces histoires, c’est comme ça qu’on est heureux. Aimer la vie et ses folies….

Les Joyeux Troubadours étaient diffusés à partir des studios de la SRC à Montréal, mais l’équipe fut ensuite appelée à se rendre à l’extérieur de la ville, enregistrant plusieurs émissions de Québec, Sherbrooke, Drummondville, Ottawa, Joliette, Saint-Jean et L’Assomption.

troubadours

Les Joyeux Troubadours dans les années 1940. Station de radio CKAC. Photo : Radioville.info

Voir aussi :

9 Comments

  1. Denise Corbeil

    2011/10/27 at 6:45

    Votre texte Les Joyeux Troubadours mérite des corrections.
    Paul-Emile Corbeil a assuré la réalisation des Joyeux Troubadours jusqu’à la fin octobre 1966…..il est décédé d’un cancer le 10 janvier 1965 et son épouse Marguerite Corbeil a assuré la réalisation jusqu’à la fin de cette émission en l977 en compagnie de Pauline Goyette.

    Merci

    Denise Corbeil fille de Paul-Emile Corbeil

  2. admin

    2011/10/28 at 7:14

    Merci, je viens de corriger le texte, mais selon Wikipedia, ce sont François Brunet (de 1953 à 1957) et ensuite Paul L’Anglais et Pauline Goyette-Whiting qui ont assuré la direction.

    D’ailleurs, une erreur s’est glissée dans votre remarque. Si M. Corbeil est décédé le 10 janvier 1965, il aura assuré la direction jusqu’à 1964, pas à 1966. Mais en tout cas, aucun doute qu’une personne portant le nom de Corbeil sait mieux, c’est pourquoi le texte a été modifié d’après votre remarque. Merci encore.

  3. michel poliquin

    2012/01/05 at 6:59

    Je dépasse, les 70 ans, et pas habitué a L’Ordinateur. Peut-on avoir les paroles du début de ces émissions? Me souviens, de quelques mots,mais… il m’en manque. Vous me feriez un très grand cadeau,ainsi, au temps des FÊTES. Je suis : Michel Poliquin, du 260 Boul. Labbé nord, Victoriaville.P.Q. G6P-1A8 Site Web? Vous voulez dire HOTMAIL, je suppose.

  4. Rémi d'Anjou

    2012/01/11 at 6:57

    Bonjour,
    Moi, j’aimerais avoir l’enregistrement de la chanson thème des Joyeux troubadours pour mettre sur mon baladeur. Cela me rappellerait les midis des années 50 lorsque je revenais de l’école primaire pour le dîner.
    J’ai acheté la série de disques du 75e de Radio-Canada et j’ai été très déçu de voir que cette chanson n’y était pas.
    Merci de nous rappeler tant de bons moments avec ces enregistrement.
    Rémi d’Anjou
    (homonyme du journaliste décédé l’an dernier; nous étions parents de loin)

  5. laurent angele

    2012/07/24 at 5:16

    souvenirs de 1947 et années suivantes les joyeux troubadours nous acceuillaent au retour de l école pur le diner quelle bellle facon d etre acceilli a la maison je me souvient encore de toutes les parole BONS souvenirs d`enfance et jeunesse

  6. Dominique Mathieu

    2012/11/17 at 4:34

    Existe t-il un clip audio de la ritournelle des Joyeux Troubadours?

    Je recherche un extrait afin de rappeler à mes parents les bons souvenirs rattachés à cette émission qui a meublé mes dîner d’écoliers.

  7. Sylvain Bluteau

    2013/03/27 at 4:04

    Je voudrais savoir qui a écrit la chanson des joyeux troubadours

  8. fatima Dupras

    2013/10/29 at 6:54

    salam (bonjour) je cherche le comédien qui récitait la priere de la serenite a la fin de son emission. j ai sa figure dans ma tete mais jAi pas son nom. pourriez-vous me le donner en me l’écrivant dans mon email s’il vous plait

    fatima (Ginette Dupras)

  9. Diane Morin

    2014/01/31 at 5:17

    Bonjour, je suis heureuse d’avoir découvert cette page. Je fais présentement des soins à domicile auprès d’un homme qui a participé à l’émission des Joyeux Troubadours, il était trompettiste, il mentionnait justement ce matin, le nom d’une Emilia qui jouait de l’accordéon, j’ai vu qu’il s’agit d’Émilia Heyman.
    Le monsieur s’appelle Vincent Cuzzocréa, il aura 97 ans en mars, il n’a de cesse de mentionner combien il a eu du plaisir à participer à cette émission. Pour moi-même qui était toute jeune,ces chansons qui rendent de bonne humeur m’ont marqué pour la vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>