Musées du Québec

Musée des Ursulines de Québec

Musée des Ursulines de Québec

Musée des Ursulines de Québec

Musée d’art et d’histoire, le Musée des Ursulines de Québec a pour mission de conserver, de mettre en valeur et de diffuser le patrimoine d’une communauté religieuse enseignante installée à Québec depuis 1639.

Premières enseignantes pour filles en Amérique du nord et premières occupantes de la ville de Québec avec les Augustines, les Jésuites et quelques colons, les Ursulines de Québec ont une collection dont l’intérêt dépasse largement l’histoire d’un Ordre religieux au Québec et au Canada. Ainsi, le but poursuivi par les Ursulines de Québec dès l’ouverture de leur premier musée le 24 juin 1936 est de permettre à la population d’accéder enfin aux trésors patrimoniaux de l’une des plus vieilles communautés religieuses de la province.

En 1946, le musée devient permanent et est rattaché au service des archives du Monastère. Toutefois, puisqu’il est situé à l’intérieur même du cloître des religieuses, il ne se visite que sur réservation.

Quelques années plus tard, une réflexion est amorcée par les religieuses sur le rôle de leur musée, ce qui mènera à l’ouverture, le 24 mai 1964, du Centre Marie-de-l’Incarnation, situé à l’extérieur du cloître et qui a pour but de faire connaître la fondatrice des Ursulines de Québec afin de promouvoir la cause de sa béatification et, consécutivement, de sa canonisation.

Connaissant un énorme succès, particulièrement en 1967 à l’occasion de l’Expo-67, le Centre s’agrandit graduellement jusqu’à ce que, en 1979, il soit scindé en deux entités distinctes: le Centre Marie-de-l’Incarnation et le Musée des Ursulines de Québec qui a été le premier musée de communauté religieuse du Québec à être accrédité par le ministère des Affaires culturelles (aujourd’hui ministère de la Culture et des Communications.

Le musée offre des expositions permanentes consacrées, l’une à la mission d’éducation des filles, et l’autre à l’histoire de son bâtiment et de ses racines archéologiques. Exposés dans le parloir des religieuses, c’est à travers les grilles que le visiteur peut observer les quelques 300 objets rassemblés.

Des expositions temporaires concluent le parcours du visiteur.

Notons finalement que le Musée des Ursulines de Québec est logé dans un bâtiment à la frontière de l’enceinte du monastère sur l’emplacement de la maison de la bienfaitrice de la communauté, Madeleine de Chauvigny de la Peltrie (1603-1671). Au fil des siècles, ce bâtiment s’adapte aux besoins du monastère et de ses religieuses. Tour à tour séminaire pour les pensionnaires amérindiennes, maison en location, refuge pendant les incendies, externat, juvénat et provincialat, la maison accueille aussi de illustres locataires dont le premier évêque de la Nouvelle-France, François de Montmorency-Laval.

Depuis 1979, le bâtiment accueille les expositions permanentes et temporaires du Musée.

Le Musée est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Coordonnées du Musée des Ursulines de Québec :

12, rue Donnacona, Québec
G1R 3Y7

Téléphone : 418 694-0694

Site Web du Musée des Ursulines de Québec : www.museedesursulines.com

musee ursulines quebecSalle d’exposition du musée. Source : Musée des Ursulines de Québec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>