Musées du Québec

Musée du Témiscouata

Musée du Témiscouata

Musée du Témiscouata

Le Musée du Témiscouata, localisé dans le secteur de Notre-Dame-du-Lac de la ville de Cabano-Notre-Dame-du-Lac, retrace l’histoire du Témiscouata. Le musée convie à une incursion dans la vie des gens qui ont façonne la région, depuis les années 1900 jusqu’à aujourd’hui.

Au Musée du Témiscouata, l’histoire est présentée sous forme de zones d’interprétation thématiques, incluant notamment des photos et des objets anciens.

Les visiteurs découvriront le mode de vie des aïeux, leurs usages et croyances, leurs loisirs, les méthodes des travaux agricoles et forestiers, l’éducation d’autrefois, les transports, le sport, la médecine et beaucoup plus.

Les pièces de la collection proviennent de plusieurs donateurs de la région et ont été assemblés pour constituer une exposition permanente au musée.

Les différentes salles d’exposition présentent des objets anciens qui témoignent de la vie des colons. Des toiles et des sculptures d’artistes locaux y sont également représentées.

Chaque année, le musée tient une nouvelle exposition thématique temporaire soigneusement préparée qui fait état d’un événement historique qui a marqué la région.

La visite au Musée du Témiscouata, ainsi que la visite du Fort Ingall, situé tour près, vous fera découvrir plusieurs secrets de la région et revivre le passé.

D’ailleurs, partout dans ce secteur du Bas-Saint-Laurent les vacanciers pourront apprécier la nature et les activités de plein air qu’on peut y pratiquer.

Le Musée du Témiscouata est ouvert du 24 juin à la fête du Travail, du mardi au dimanche, de 10 h à 16 h. Hors saison, il est possible de le visiter sur réservation.

Pour joindre le Musée du Témiscouata :

3-B, rue de l’Hôtel-de-Ville
Notre-Dame-du-Lac, Québec
G0L 1X0

Téléphone : 418-899-0072 ou 418-899-2798

Fort Ingall

Vue aérienne du Fort Ingall. Source de l’image : museedutemiscouata.ca.

Lac Témiscouata

Ce lac d’une superficie de 66 km2, qui s’étend sur une longueur de 40 km, est la plus importante nappe d’eau du paysage appalachien du Bas-Saint-Laurent. Jadis lieu de passage entre le Saint-Laurent et l’Acadie, le lac Témiscouata constitue l’une des portes d’entrée du Nouveau-Brunswick depuis la baie de Fundy, en remontant la rivière Saint-Jean, puis la rivière Madawaska pour atteindre cette vaste étendue d’eau. Joseph Bouchette écrit en 1815 : « À la Ferme de Long, le voyageur jouit d,une vue agréable et pittoresque du Lac Témiscouata, de 22 milles de longueur sur une largeur moyenne de trois quarts de mille : entourée de tous côtés de hautes montagnes couvertes de bois épais presque jusqu’au bord de l’eau ; plusieurs grandes rivières aident par leur courant considérable à remplier ce vaste bassin romantique et isolé ».

Centre du développement de la région de Témiscouata, on retrouve sur ses bords les villes de Cabano, de Dégelis et de Notre-Dame-du-Lac, en plus des municipalités de Saint-Louis-du-Ha!Ha!, de Saint-Juste-du-Lac et de Saint-Michel-du-Squatec. Dès 1683, le toponyme Cecemiscouata est signalé dans l’acte de concessions de la seigneurie de Madawaska à Charles de La Chesnaye et, en 1746, on rencontre la forme graphique Témiscouata.

Dans une étude sur la toponymie du comté de Témiscouata, Gilles Pineault relève, en 1977, plus de 25 variantes graphiques notamment Oumiskousta (1683), Temisquata (1746) et Tamasquata (1812). Le mot amérindien timi, transformé en témi se retrouve dans les langues micmaque, montagnaise et crie et se traduit par profond. L’autre élément du toponyme goateg ou esgateg, devenu scouata signifie lac, d’où la traduction retenue lac profond.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Pingback: Twitter Trackbacks for Musée du Témiscouata - Québec [grandquebec.com] on Topsy.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *