Musées du Québec

Musée géologique René Bureau

Musée géologique René Bureau

Musée géologique René Bureau

Le musée géologique René Bureau, c'est un musée qui est devenu un des grands sites dédiés à la géologie au Québec et au Canada. Son histoire et évolution témoignent des développements de l'Université Laval depuis sa création en 1852.

Le Musée possède d’excellentes collections représentant des spécimens du patrimoine géologique mondial. Naturellement, il est destiné en priorité aux étudiants et chercheurs de l’université, mais il musée est accessible au grand public et aux groupes scolaires. Des visites guidées sont organisées par le personnel du musée sur la demande des visiteurs.

musée géologique rené bureau

Le musée conserve environ de quarante mille spécimens de roches, minéraux et fossiles, dont 20% sont présentés dans 35 vitrines murales. Ces vitrines sont intégrées au mur d’un long couloir était une sorte de tour de force puisque le musée de géologie se trouvait logé sans qu'on ait à lui allouer un mètre de sol, alors M. René Bureau, l’un des premiers scientifiques québécois à s'intéresser étroitement au site fossilifère du Miguasha, aujourd'hui célèbre, conservateur-adjoint à l’époque, est chargé de proposer un système de vitrines adéquat. Il se rend à Washington et obteint de la Smithsonian Institution le plan de vitrines murales utilisées au Museum of Natural History.

M. René Bureau fut nommé conservateur en 1967. Il a conçu et mis en pied la première version thématique du musée. Son impressionnante collection de mille poissons et plantes fossiles qu’il a réunis au cours des ans est venue enrichir le musée. En reconnaissance de son rôle essentiel dans le développement du musée, ce dernier fut nommé officiellement le 18 mai 2000 le « Musée de géologie René-Bureau ».

Nous avons déjà dit qu’aujourd’hui, le musée compte plus de quarante mille spécimens représentatifs du patrimoine géologique mondial.

De plus, le Jardin géologique a été inauguré le 8 octobre 2002 qui contient des exemples typiques de minerais exploités au Québec. Les échantillons proviennent des principales régions minières du Québec : Abitibi, Gaspésie, Côte-Nord et Nouveau-Québec. Le spécimen le plus grosse a une masse d’environ 34,000 kilos –c’est un bloc de minerai de titane composé d’ilménite massive noire.

Dans le jardin, des blocs de minerais sont disposés selon leur mode de formation. On retrouve des minerais de cuivre-molybdène dans des skarns et porphyres, de titane, de fer, aurifères dans des filons de quartz, de cuivre-zinc dans des sulfures massifs volcanogènes, et de cuivre-nickel dans des sulfures massifs magmatiques. Des panneaux didactiques expliquent l’origine des six types de minéralisation.

Les 35 présentoirs muraux constituant le musée sont accessibles en tout temps au 4ième étage du pavillon Adrien-Pouliot dans le corridor principal (nord-sud). L'ascenseur (no. 6) situé au niveau supérieur du hall d'entrée du Pavillon Adrien-Pouliot (près de la station sismique) vont amènera directement au musée.

Le musée est situé dans une aire non contrôlé et les visites sont gratuites.

Localisation du Musée de géologie René-Bureau :
Département de géologie et de génie géologique
Faculté des sciences et de génie
Université Laval
Sainte-Foy, Québec, Canada
G1K 7P4

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>