Musées du Québec

Musée François-Pilote

Musée François-Pilote

Musée François-Pilote

Le patrimoine historique de la ville de La Pocatière est conservé et mis en valeur en grande partie grâce à la présence du Musée François-Pilote, qui retrace la vie de la paroisse au XIXe siècle.

Le Musée François-Pilote, fondé en 1973, est un musée d’ethnologie, c’est-à-dire qu’il permet de retrouver l’histoire régionale de Kamouraska et le monde rural de La Pocatière, berceau de l’enseignement agricole au Canada où, en 1859, fut fondée la première école d’agriculture permanente au pays. Cette école fut fondée par l’abbé François-Pilote et le musée porte son nom.

Le musée abrite une impressionnante collection d’objets et de documents d’archives. On peut y voir une maison de cultivateur entièrement reconstituée, le cabinet du dentiste, du médecin, et bien d’autres.

On y admire des appareils photos, des phonographes, des téléphones, des appareils de télégraphie et une multitude d’autres objets, des outils, des calèches, une collection de monnaies de différents pays, une maquette de l’école d’agriculture de 1859 et d’autres trésors.

Une pièce est consacrée à la radio, où les visiteurs peuvent entendre des extraits d’émissions des époques passées.

Le Musée occupe l’édifice du couvent des sœurs de la Sainte-Famille, construit en 1925. Les sœurs ont quitté le bâtiment en 1970.

Pour contacter le Musée François-Pilote :

100, 4e Avenue, La Pocatière
G0R 1Z0

Téléphone : 418 856 3145

Site officiel du musée François-Pilote : www.museefrancoispilote.ca

chambre a coucher

La chambre à coucher de la collection des pièces bourgeoises du musée (les pièces bourgeoises sont la chambre à coucher, le salon et la salle à dîner). La chambre à coucher, sans être luxueuse, respire l’aisance. L’ameublement des années vingt, au fini noyer, est complet : lit, bureau, commode, « vanité », chaise et tabouret. Le bureau à miroir basculant, a de grands tiroirs pour conserver le linge ; de même la commode assure de grands espaces de rangement. La coiffeuse appelée « vanité », est de forme traditionnelle. Photo et description : Site officiel du musée

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>