Musées du Québec

Garage de la culture

Garage de la culture

Garage de la culture

Ancien musée "Nos souvenances" de Saint-Élie-de-Caxton

En 2008, pour souligner les efforts des ancêtres venus s’établir dans le canton de Caxton, au milieu du XIXe siècle, la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton, un village d’histoire et de légendes, a aménagé le petit musée « Nos Souvenances » dans une partie de la salle des Pèlerins à l’arrière du presbytère du village.

Le musée exposait plusieurs thèmes reliés à la petite histoire de ces lieux, tels beurriers, boulangers, canotiers, bûcherons, draveurs, guides de chasse et pêche, fromagers et nombreux autres métiers exercés par les citoyens de Saint-Élie-de-Caxton entre les années 1890 à 1950.

En 2009, la Municipalité a fait l’acquisition de l’ancien garage de Léo Déziel, une institution patrimoniale de Saint-Élie-de-Caxton. En se portant acquéreur de cette bâtisse, le village a voulu redonner à ces lieux un second souffle, non commercial cette fois-ci mais plutôt culturel.

Les discussions ont été nombreuses quant à la future vocation à donner au garage Déziel. Finalement, la décision a été prise et le garage. Le garage, en a-t-on conclu, en serait un de «jasage» et de souvenances, pour les gens du village d’abord et pour les touristes ensuite. La bâtisse, agrémentée d’expositions et d’artisans à l’œuvre.

Le musée « Nos Souvenances » y a donc été transféré en juin 2011 et porte dorénavant le nom Garage de la culture, une institution muséale consacrée à l’histoire de Saint-Élie-de-Caxton et de ses citoyens.

On y trouve plusieurs expositions, telles que le Coin de Léo Déziel et le Coin de Fred Pellerin, célèbre conteur québécois, né à Saint-Élie (l’exposition de Fred présente plusieurs accessoires de scène, ainsi que des accessoires du film Babine et beaucoup plus), on apprend beaucoup sur la première boulangerie locale et sur la manufacture de toboggans de Roland Legris, ainsi que sur les travaux de la maison, du forgeron, du temps des sucres, du bûcheron, du draveur. On y tient des expositions des photos (pour compléter la visite, les gens peuvent se rendre à l’église où sont présentées des photos anciennes de la montagne du Calvaire et un DVD sur le feu de Saint-Mathieu qui a failli atteindre Saint-Élie).

Les gens peuvent également visiter la boutique de souvenirs du Garage de la Culture.

La Montagne du calvaire se situe tout près et peut être visitée lors de la visite.

garage leo diezel

Garage de la Culture de Saint-Élie-de-Caxton. Source de la photographie :  L`Hebdo du St-Maurice

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>