Multiculturalisme

Le typhus de 1847

Le typhus de 1847

Typhus

C'est en 1811 que le premier groupe d'immigrants irlandais arrive à la Rivière-à-la-Paix (avec quelques Écossais de lord Selkirk).

À partir de 1822, le Québec reçoit de 5 à 20 mille immigrants irlandais par année.

En 1846-47, les Irlandais sont chassés de leur pays par la grande famine suite à la maladie de la pomme de terre, mais le typhus éclate sur les bateaux insalubres et les immigrants trouvent la mort en grand nombre.

Environ 7 mille sont morts durant la traversée de l’océan et sept mille autres sont décédés après le débarquement.

Quarante deux prêtres, l'évêque Mountain, dix-sept diacres et des dizaines de religieuses prirent soin des malades au risque de leur propre vie.

Dix-huit religieuses et vingt-cinq prêtres, soit plus de la moitié, périrent dans cette bataille pour soigner les malades. Le maire de Montréal, John Mills décéda également après avoir contracté le typhus.

Un grand nombre d'orphelins sont adoptés par des familles canadiennes, dont la plupart sont de langue française. Ce fait explique que beaucoup de personnes portant des noms irlandais sont représentants de la culture française au Québec.

croix des irlandais

Photographie de Gilles L’Heureux, source : www.blog.quebecenphoto.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>