Multiculturalisme

Religion au Québec

Religion au Québec

Religion au Québec

C’est un sujet sensible et délicat. Pourtant, dans un site consacré à l’intégration de nouveaux arrivants au Québec, il est impossible de le passer sous silence.

À l'époque de la Nouvelle-France, c’est la religion qui a façonné la construction du Québec et a conditionné l'opposition entre francophones et anglophones.

Les catholiques français furent en perpétuel conflit avec les protestants anglais et hollandais. Les catholiques irlandais arrivés au XIXe siècle se sont joints aux catholiques français.

Les Amérindiens, en opposition à l'évangélisation, devinrent quant à eux l'instrument d'une guerre de pouvoir dès le début des conflits meurtriers entre catholiques et protestants.

Au XVIIIe siècle, à la suite de l’Édit de Nantes, la France a défendu aux représentants d’autres religions de s’établir au Canada.

Le rôle de l'Église est loin d’être négligeable dans l'histoire du Québec, puisque l'exploration du territoire et son organisation sociale, les soins de santé et l’organisation du système d’enseignement, le soutien moral des colons dans les temps de gels et de guerres, le financement des grands projets, sont le résultat de l’initiative de prêtres, de sœurs ou de moines.

Le catholicisme a toujours été la première religion de la province. Elle a attiré l'immigration italienne, polonaise, ukrainienne et latino-américaine (surtout haïtienne).

Au sein de la communauté protestante, les anglicans sont le groupe le plus représenté.

La communauté juive est également très nombreuse. L’islam, le bouddhisme et l’hindouisme ont été introduits plus récemment par des immigrés venus d'Asie et des pays du Maghreb.

Des pratiques moins nombreuses mais bien connues, sont également présentes telles que les Témoins de Jéhovah ou le célèbre et controversé Ordre du Temple Solaire.

Depuis la Révolution tranquille, la religion a perdu une partie de son rôle dans la vie québécoise, mais elle continue néanmoins d'être un facteur d’importance : aujourd’hui, 80% de la population du Québec s'est déclarée catholique, environ 10% de la population est protestante. Les autres sont adeptes d’autres religions, agnostiques ou athées.

Voir aussi :

7 Comments

  1. jean

    2011/01/26 at 3:36

    a qu’elle date fut publier cet article svp? repondre a genluk@yahoo.ca

  2. Mathieu Gouin

    2011/02/06 at 12:16

    allo ce que tua écris est très bien

  3. Mathieu Gouin

    2011/02/06 at 12:18

    all oce que tu écris la est formidable

  4. Roger

    2011/02/12 at 2:31

    Les juges ne savent pas ce qu’est la religion.Étant até par non connessance.Donc inappe a jugé de tout ce qui est religieux.Mais ils décide pour les autre merde merde.Je veux dire par la qu il appuis les autre religion au depend de la notre.Ha ha.Désoler vous este de la marde.

  5. Marie Latoi

    2011/10/27 at 5:14

    ou son les choses a propos du religion au quebec durant la 19eme siecle??

  6. William Briand

    2012/03/23 at 7:17

    80% de catholique? c’est ridicule, dans toutes les année que j’ai été a l’école et dans tous les emploi que j’ai occupé, j’ai du rencontrer 3 chrétiens…

  7. pelashh

    2013/04/03 at 7:06

    bonjour je peux savoir cest quoi les religions que l’on trouve au Quebec

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>