Multiculturalisme

Communauté haïtienne

Communauté haïtienne

Communauté haïtienne

La communauté haïtienne au Québec se concentre principalement à Montréal (comme c'est le cas d’ailleurs, de plusieurs autres communautés ethniques). L’histoire de la communauté haïtienne est relativement récente, parce qu'en 1960, on comptait deux cents haïtiens au Québec. Aujourd’hui, ce nombre s’élève à quelque 55 mille ou même plus.

Toutes les communautés ethniques ont enrichi le Québec et les Haïtiens sont un bel exemple de la situation générale. De nombreux ingénieurs, médecins, enseignants, avocats, écrivains, peintres, musiciens et d’autres professionnels se sont illustrés par leur travail. La première personne toujours citée dans le cas de la communauté haïtienne, est Madame la Gouverneure Générale du Canada Michaëlle Jean, mais les histoires de succès des Haïtiens au Québec sont nombreuses.

Toutefois, on constate qu’aujourd’hui, la communauté haïtienne se trouve parmi les plus pauvres de la société québécoise.

Les personnes vivant sous le seuil de pauvreté sont plus élevées parmi les Haïtiens. Selon les statistiques de la ville de Montréal, les deux arrondissements comptant le plus grand nombre de personnes avec le revenu le plus faible, sont des arrondissements habités majoritairement par des personnes d’origine haïtienne.

Le Québec doit compter sur une plus grande immigration pour compener pour l'un des taux de natalité les plus bas en Occident. Alors, dans les années 1980, Haïti est devenu le plus gros fournisseur d'immigrants pour le Québec. Par exemple, selon les données rendues publiques en mars 1988 par le ministère québécois de l'Immigration, en 1987, on a compté 2007 immigrant de ce pays, soit 7,5% des 26 640 immigrants accueillis au Québec cette année (les autres pays fornisseurs d'immigrants au Québec ont été la France, avec 1677 immigrant ou 6,3%, le Sri Lanka avec 1469 ou 5,5% et Hong-Kong, avec 1227 ou 4,6%).

En 1986, Haîti avait aussi fourni le plus grand nombre de nouveaux arrivants, soit 1609.

Les principaux quartiers où s’établissent la plus grande partie des citoyens d’origine haïtienne sont les suivants:

Il existe plusieurs organisations communautaires haïtiennes, mises en place afin de défendre les droits de ses membres et de les aider à l’intégration.

Une place haïtienne, la Place de l’Unité a été aménagée à Montréal, en mai 2007, commémorant le passé d'Haïti. Elle est située devant la façade de la bâtisse de l'association culturelle haïtienne La perle retrouvée, sur la 20e avenue dans le quartier Saint-Michel. Les statues des héros de la révolution haïtienne y sont installées: Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines, Alexandre Pétion, Henri Christophe, Sanite Bélair et Catherine Flon.

Pour en savoir plus :

18 Comments

  1. Claude Lescan

    2010/06/30 at 1:58

    Je voudrais savoir comment je pourrais inviter la communauté haïtienne de Montréal à implanter le four solaire en Haïti. Je reviens du Sénégal où un modèle de four a été développé. Il y a actuellement 7250 fours en utilisation et le gouvernement sénégalais vient de passer commande pour 14000 fours supplémentaires.

    Je vous mets en copie les avantages du four solaire pour l’environnement et surtout pour las femme.

    J’ai actuellement deux exemplaires de ce four.

    Merci de me donner suite.

    Claude Lescan
    819-275-3317

    Madame, monsieur,

    Je suis Claude Lescan , enseignant retraité du cégep de Saint-Jérôme et fondateur de l’ONG Partage Québec-Guinée (PQG). Je viens de terminer un projet de dix ans en Guinée (Conakry). J’ai distribué 750 tonnes ou 94 conteneurs de 20 pieds de livres (1 500 000), mobilier scolaire, … , dans chacune des 33 préfectures du pays.

    Je reviens du Sénégal où je suis allé observer le potentiel du four solaire (cuiseur) dans le quotidien de la famille sénégalaise. Au Sénégal il y a actuellement plus de 7250 fours solaires en utilisation.

    Mon nouveau projet est l’implantation du four solaire à la grandeur de la Guinée.

    J’aimerais pouvoir faire connaître ce projet avec tous ses avantages tant pour la personne que pour l’environnement.

    Le four solaire présente plusieurs avantages :
    1. Permet de sauver des arbres. L’énergie solaire remplace le bois de chauffe, le charbon-de-bois, voire le gaz propane.

    2. Protège la santé de la femme. En Afrique, quand la femme cuisine au bois de chauffe, elle est continuellement en présence de la fumée dans un espace restreint et semi-clos. Une étude vietnamienne a montré que ceci équivalait à fumer 3 à 4 paquets de cigarettes par jour.

    3. Peut sauver des vies. Le four solaire permet de pasteuriser l’eau — 70 degrés Celsius pendant 5 secondes–, ce qui réduit les cas de diarrhée surtout chez l’enfant de zéro à cinq ans.

    4. Accorde plus de temps libre à la femme. Le temps accordé à la cueillette du bois est réduit ou nul. Avec la cuisson solaire, les aliments ne collent pas ni ne brûlent. Il n’est pas nécessaire que la femme surveille continuellement la cuisson, par contre, il faut orienter le four face au soleil aux 30 minutes, mais cette tâche peut être faite par un enfant.

    5. Les viandes sont plus savoureuses et plus tendres. La cuisson lente permet aux viandes d’être moins fermes que dans une cuisson rapide.

    6. Les légumes ont meilleur goût et sont plus nutritifs. Pour les légumes, la cuisson peut se faire sans eau. Ils cuisent alors dans leur jus, ce qui réduit la perte de vitamines et autres éléments nutritifs.

    7. Permet des économies d’argent. L’utilisation régulière du four solaire réduit l’achat du bois de chauffe et du charbon. À long terme, cette économie, qui d’abord sert à rembourser le coût d’achat du four, devient un profit net qui bien géré permettra d’investir dans une source potentielle de développement.

    8. Permet également de stériliser certaines conserves. Les aliments mis en conserve doivent avoir un certain taux d’acidité, ce qui exclut entre autre les viandes.

    9. Sur le même principe, on peut construire des séchoirs solaires afin de sécher des fruits et des légumes. Il s’agira de fours solaires communautaires que les municipalités –CRD—devront se procurer et entretenir.

    10. L’espérance de vie d’un four est d’une dizaine d’années et son coût de revient, matériel et main-d’œuvre compris, est d’environ 120$ ca.

    11. Éco-Villages. Dans le cadre de ce projet je prévois inviter les femmes à mettre en place des pépinières et à planter des arbres, principalement des manguiers, future source de revenu.

    Bientôt, au Québec, les gens pourront se procurer un four solaire conçu pour notre latitude. Le prix n’est pas encore déterminé. Les profits serviront à financer en partie la mise en place du projet en Guinée.

    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ma requête.
    Recevez, madame, monsieur, mes salutations les meilleures.

    Claude Lescan, fondateur de PQG

  2. Gilbert LeRoux

    2010/10/10 at 1:34

    Bonjour,
    J’aimerais avoir plus de détails sur votre four solaire.
    Merci,

    Gilbert LeRoux
    St-Marc-sur-Richelieu,Qc
    J0L 2E0

  3. karina

    2010/12/19 at 8:49

    bonjour.moi je suis haitienne et je cherche a donner mon aide de quel facon que se soit.alors contacter moi svp.je suis né a port au prince en 82.je suis maintenant maman d un garcon de 7 ans.je suis prete a m investir le plus que je peux pour aider mon peuple.je suis dans la région de lanaudiere.
    merci
    a bientot

    • odkdjpkdj

      2016/07/18 at 11:19

      Allez vous battre pour votre liberté dans votre pays si vous n’êtes pas une parasite socio-économique ni une lâche.

      Cessez de donner naissance à des enfants pour lesquels vous n’avez point de sécurité socio-économique à leur offrir avnt de leur donner naissance et vous n’en aurez plus de problèmes socio-économiques.

  4. louise Robitaille

    2011/01/09 at 5:28

    Bonjour, je reviens d’Haiti. je retourne en avril et je cherche à m’acheter un four solair( le petit portable si possible ). Sont-ils maintenant disponible au Québes ?
    Merci de me répondre. Louise Robitaille

  5. Pierre tardif

    2011/01/19 at 10:00

    Bonjour

    je vous écris pour vous dire mon désapointement des événements des derniers jour soit le retour de BÉBÉ DOC.

    Je ne compred plus les gens de Haiti est-ce qu’ils sont masochismes ces personnes ? Les président se succèdent et partent avec des sommes d,argent qui appartiennent au peuple et les gens d’haiti sont prêt a les acceuillir…. et surtout lui qui a fait tuer tous ces personnes.

    Monsieur, madame je dois vous dire que moi et ma famille et des amis avons beaucoup donné au peuple d’haiti lors du dernier séisme mais il est claire maintenant que plus jamais
    d,argent de notre part ira en Haiti.. on a nos limites nous aussi… si les gens d’haiti ne sont pas capable de se prendrent en mais et de voir la réalité en face je ne voie pas pourquoi nous canadiens suporterions ces personnes.

    merci

  6. Wadner Isidor

    2011/01/28 at 7:57

    Maonsieur/Monsieur,

    Je suis Wadner Isidor, de nationalité haïtienne. Je suis nouvellement arrivée au Québec en quête de nouvelles aventures.
    J’ai d’excellentes capacités de rédaction journalistique et documentaire. En ma qualité de jeune écrivain et poète haïtien, j’apprécie avoir l’opportunité de devenir membre du Centre afin de contribuer au dévéloppement de ses projets et trouver d’excellentes possibilités de perfectionnement et d’avancement.

    Je vous envoie ci-joint une copie d’un poème que j’ai écrit en hommage aux victimes du tremblement de terre survenu en Haïti le 12 janvier 2010.

    Comptant sur votre considération et votre soutien pour la publication de la plupart de mes oeuvres, je vous saurais gré d’agréer, Monsieur/Monsieur, l’expression de mes remerciements anticipés.

    Wadner Isidor

    2220, rue Bellerose

    Longueuil Québec, J4J 5A6

    Phone: (450) 647 5268

    (450) 928-0022 Poste 222

    Courriel:wadneri26@yahoo.fr

  7. Clémence Laporte

    2011/06/22 at 10:19

    Je suis à la recherche de Michel Ménard. Un enseignant de l’école maisonneuve de Montréal, en 1977-78.

    S’il vous plait me contacter si vous savez ou le rejoindre.
    C’est tres important!! Merci mille fois.

    mon téléphone : 418-748-2542

  8. Maxime

    2011/09/19 at 4:06

    J’aime bien le fait qu’on considère l’immigration comme un  »enrichissement »… comme si les québécois de souche était des pas bons qui peuvent pas se débrouiller tout seul…

    immigration c’est bien beau mais une politique nataliste messemble que c’est pas trop demander.

    Remplacer une population d’un pays par un autre ca s’appel pas  »equilibrer la population » ca s’appel un génocide!

    et que je n’entendent pas des haitiens chialer… leur beaux pays a été fonder sur le meurtre et génocide des colons blancs et des mulatres, vraiment rien de pacifique et démocratique! Plutot violent et sanglant!

  9. Jean Roso

    2011/09/23 at 6:30

    Maxime, les peuples qui ont décimé des millions de gens dans l`histoire de l`humanité, tu les connais bien. Mais tu n`oses pas en parler. Essayons de batir l`avenir, oublions ca !

  10. Wilfritz

    2011/11/12 at 11:55

    Bonjour
    Je suis nouvellement arrivé à québec et je cherche à joindre le groupe de musique PASSION KOMPA car je suis chanteur et je sais qu’il cherche un chanteur. J’aimerais avoir une adresse courriel pour les joindres, j’ai été sur des sites mais je ne trouve pas le moyen d’entrer en contact avec eux. Merci à l’avance pour le renseignements…

  11. Mr. Nguyên Thanh Bach

    2012/02/22 at 12:35

    Bonjour monsieur et madame ,
    Le tremblement de terre en Haiti ne laiise personne indifférent des problèmes insurmontable du peuple haitien .Je connais un moyen pour venir aider financièrment aux haitiens . Pourriez vous me donner des e-mails des associations haitiennes pour que je puisse les contacter pour leur dire de quelle façons qu `elles peuvent obtenir ces aides financières ?

    Bach

  12. Mme. Bertrand

    2012/03/06 at 9:06

    Bon matin,

    Je fais une observation sur la culture des Haïtiens et je voudrais en savoir plus pour mon projet scolaire.
    Cela pourrait être de niveau alimentation et mets, en famile, religion ou autres. Cela serait d’en choisir que l’un d;eux et m’en parler en quelques phrases. Merci à l’avance pour votre grand dévouement.
    Mme Sylvie Bertrand
    Mascouche, Québec,Canada

  13. James yacinthe

    2012/03/31 at 4:46

    A tout ceux et celles qui veulent travailler a faire un changement pour notre communaute veuillez me contacter au james.yacinthe@gmail.com nous sommes en preparation afin de creer un systeme de disponibilite de fonds et de creation d’emploi pour notre propre communauté.

    bien a vous,

  14. Emma

    2012/04/26 at 9:01

    Oui Maxime bien sûr…pauvres colons ! après tout ils n’ont rien fait d’autres que d’exterminer la population autochtone d’Haïti en volant leur terres ( tient ça me rappelle le Canada) et rendre la vie des africains fraîchement débarqués « de force » impossible ( 7 ans l’espérance de vie pas plus ), en érigeant un modèle de violence et d’exploitation inégalable à l’époque. Je me demande bien pourquoi ça a dégénéré…quant aux » mulâtres », ils existent toujours il me semble… . certains feraient mieux d’adopter le silence comme mode de vie.

  15. Incognito

    2012/07/13 at 2:56

    Maxime, ferme là! Les révolutions française et américaine furent toute aussi sanglantes

  16. Rebenka Pierre Louis

    2015/08/06 at 11:41

    Bonjour, vous faites un excellent travail, je vous felicite. mais est ce que vous pouvez faciliter quelqu’un a venir au canada? si oui comment proceder? je vous laisse mon mail comme ca vous pouvez me repondre directement, merci
    Prebenca@yahoo.fr

  17. Rebenka Pierre Louis

    2015/08/06 at 11:42

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>