Multiculturalisme

Figurines de farine

Figurines de farine

Les figurines de farine

L’exposition permanente de figurines de farine (ou de figurines de pâte) au Jardin chinois de Montréal présente une facette originale de la riche culture chinoise. Depuis la dynastie des Han (206 av. J.-C. – 8 ap. J.-C.) dans la province du Shandong, on sculpte des personnages dans une pâte faite de farine. Elles ont été inventées par des femmes au foyer.

En effet, pendant la fête du Printemps et à certaines autres occasions spéciales, les femmes au foyer chinoises – en particulier celles de la campagne – façonnaient la pâte en diverses formes avant de la faire cuire à la vapeur. Ces «pains floraux cuits à la vapeur» étaient alors donnés en cadeaux aux parents et amis et présentés comme offrandes aux dieux et aux ancêtres. Il y avait également des pains façonnés en forme d’animaux qui étaient offerts aux enfants. Après s’être amusés avec ces jouets, les enfants pouvaient ensuite les manger.

À l’origine, on fabriquait également des masques ou des chapeaux, ornés de fantômes et de personnages légendaires, que l’on portait dans les festivités.

Au cours de la dynastie des Song (960-1279), la fabrication des figurines puise dans l’art de l’opéra et de la danse. Les figurines connaissent un développement important. La pratique devient dès lors très populaire dans toute la chine, où l’on représente tantôt des personnages de la vie courante, tantôt des personnages fictifs.

Jusqu’à la dynastie des Qing (1644-1911), la sculpture demeure une activité artisanale. Dans le nord-ouest de la Chine, on fabrique des pains de blé à l’image des figurines, que l’on consomme dans les très grandes occasions, alors que partout en Chine, les figurines servent surtout de jouets pour les enfants. Des personnages et des animaux sculptés dans la pâte de farine servent aussi d’offrandes, placées sur les autels dans les temples.

figurines de pâte chinois

Figurines de pâte. Photo : © GrandQuébec

Aujourd’hui, les figurines en pâte sont faites de farine de blé, riz glutineux, huile comestible, sel, pigments de couleurs et agents de conservation. Leurs motifs sont la plupart du temps des images de bandes dessinées et de légendes qu’aiment les enfants. Leur fabrication est inspirée de contes folkloriques, tels que les Huit Immortels traversant la mer et Zhong Kui marie sa soeur.  

En Chine, deux provinces productrices de blé, le Shanxi et le Shaanxi sont bien connues pour leurs figurines en pâte. Les pains de ces provinces cuits à la vapeur «colline de jujubes» constituaient une offrande spéciale au Ciel et à la Terre.

Une «colline de jujubes» exigeait deux kilos de farine. On roulait une pièce de pâte en triangle plat, puis on alignait des jujubes les uns contre les autres. Par la suite, on façonnait des pièces de pâte en nuages, dragons enroulés et autres objets de bon augure avant de les placer sur le dessus du pain et de les accompagner de pivoines, tigres, cerfs, lapins et autres belles images.

figurines de farine chine

Figurines de pâte. Photo : © GrandQuébec

Pour en apprendre plus :

2 Comments

  1. Laureline

    2011/08/19 at 5:50

    Bonjour,

    Serait-il possible d’avoir les coordonnées de la personne qui vend des figurines en farine au jardin botanique justement?
    Merci beaucoup

  2. Coral Arenas

    2015/03/06 at 6:57

    Salut,

    Serait-il possible d’avoir les coordonnées de la personne qui vend des figurines en farine au jardin botanique justement? J’aimerais bien en acheter quelques unes, mais je me trouve à l’étranger. Serait-il possible d’en acheter de fa^con éléctronique?
    Merci beaucoup

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>