Montréal: ses attraits

Ruelle des Fortifications

Ruelle des Fortifications

Ruelle des Fortifications

La ruelle des Fortifications rappelle l’emplacement des fortifications en pierre qui entouraient Montréal et qui furent construites sous la direction de l’ingénieur Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry pour remplacer la palissade de bois qui entourait la ville depuis 1685. Ces travaux sont entamés en 1717 et dès la fin des années 1730, Montréal se dote d’une enceinte en pierre et de quelques remparts.

À la suite de la Conquête, les fortifications, déjà vétustes et qui ne pouvaient résister à l’artillerie américaine (l’ennemi potentiel à l’époque), tombent en ruine.

Les citoyens réclament donc la démolition des murs afin de libérer la ville de ces entraves au développement de la ville.

Le démantèlement des murailles commence en 1804 pour se poursuivre jusqu’en 1812. C’est lors des travaux de la démolition que la ruelle des Fortifications est ouverte entre les rues McGill et Saint-Laurent, dans l’alignement du mur de la contrescarpe.

À l’origine, la ruelle des Fortifications est conçue comme une voie de service pour les résidences et les entreprises situées sur la rue Saint-Jacques et la rue Craig (aujourd’hui, rue Saint-Antoine).

Des maisons élégantes s’implantent le long de la ruelle des Fortifications, mais lorsque la rue Saint-Jacques deviendra un centre de la haute finance après 1880, la ruelle assume le rôle d’une voie de service pour les édifices qui l’entourent.

Dans les années 1990, des anciennes façades et un tronçon de la ruelle des Fortifications ont été convertis en Centre de commerce mondial. La ruelle est nichée entre des murs de pierre d’époque et des édifices modernes. Surplombée par d’immenses verrières s’élançant vers le ciel et baignée d’une lumière naturelle qui se déverse en cascade depuis ces verrières, elle est devenue une allée piétonnière lumineuse, spacieuse et empreinte d’élégance.

Une fontaine avec une piscine orne cette partie de la ruelle. Près de la fontaine, les visiteurs admirent une statue d’Amphitrite, la femme de Poséidon. Plus loin se trouve un vestige du mur de Berlin, donné en cadeau à Montréal pour son 350e anniversaire. Cette partie de la ruelle est bordée de restaurants, de cafés et de boutiques haut de gamme. Cet endroit chaleureux confère charme et élégance.

D’une capacité de 350 personnes pour des événements de type banquet et de 800 personnes pour des événements de type cocktail, ce tronçon de la ruelle des Fortifications propose des aménagements variés.

La ruelle des Fortifications est accessible par le réseau piétonnier souterrain de Montréal.

ruelle fortifications

Tronçon de la ruelle des Fortifications entre la rue de Saint-Urbain et le boulevard Saint-Laurent. Source de l’image : Google Maps

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>