Montréal: ses attraits

Rue Saint-Jacques

Rue Saint-Jacques

Rue Saint-Jacques

Pendant plusieurs décennies, la rue Saint Jacques a été la rue de la haute finance canadienne et cette caractéristique se reflète dans l’architecture variée et imposante qui représente tous les styles qui ont prévalu aux XIXe et XXe siècles.

Elle est bordée par des banques, des compagnies d’assurance et des sociétés commerciales qui étaient autrefois contrôlés en grande partie par des Écossais. On la surnommait la Wall Street du Canada. Au début du XXe siècle, la rue Saint-James, comme on l’appelait à l’époque, avec ses sièges sociaux somptueux, affirmait haut et fort la prospérité de Montréal, métropole du Canada.

C’est en juillet 1672, au moment où François Dollier de Casson accompagné de Bénigne Basset, dessine le premier plan urbain de Ville-Marie, que la rue Saint-Jacques apparaît sur un plan.

Traditionnellement, le nom Saint-Jacques est associé à Jean-Jacques Olier de Verneuil, l’un des membres fondateurs de la Société Notre-Dame qui fut à l’origine de la fondation de Montréal. Cependant, selon certaines sources, il est possible que Dollier de Casson se soit inspiré du nom de Jacques Archambault, dont la propriété était traversée par cette rue.

La première largeur de la rue fut établie à 18 pieds ou 5,85 mètres.

En plus des institutions financières, on y trouvait les grands quotidiens montréalais tels que The Montreal Star, La Presse ou La Patrie.

Aujourd’hui, les points saillants de la rue Saint-Jacques sont sans doute le nouveau Palais de Justice, le viel immeuble du journal La Presse érigé en 1898, et divers édifices des années 1870, dont la Banque du Peuple et d’autres institutions financières canadiennes d’autrefois qui furent érigées aux alentours de la Place d’Armes.

Saint-Jacques

Rue Saint-Jacques

Rue Saint-Jacques à côte de la place des Armes, la vue vers l’ouest. Photo : ©GrandQuebec.com

rue saint-jacques

Rue Saint-Jacques

La rue, vue vers l’est. Photo : ©GrandQuebec.com

1 commentaire

  1. Joseph Raymond Laurent

    2011/06/30 at 4:37

    Bonjour,

    Je suis membre de la banque depuis une vingtaine d’années et je possède 2 comptes (chèque et épargne). Je trouve vraiment que vous agissez mal envers vos clients. En maintes fois, des chèques sont retournés faute de fonds alors que dans mon compte épargne il y a toujours des fonds. Mais vous préférez me charger des frais pour chèque sans provisions au lieu de prendre l’argent dans mon compte d’épargne.

    Je pense qu’il est mieux de changer de banque où les services sont plus flexibles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>