Montréal: ses attraits

Rue Saint-Hubert

Rue Saint-Hubert

Rue Saint-Hubert

Cette rue, orientée Nord-sud, débute au Vieux-Montréal, à la rue de la Commune pour aboutir à l’avenue Somerville, au nord de la ville de Montréal. Ainsi, elle traverse l’ensemble de l’île et sa longueur atteint 11 kilomètres.

Ouverte vers 1826, cette voie de communication porta plusieurs noms: rue Massue, rue Sainte-Claire et rue Primeau. Pourtant, son nom actuel honore Hubert-Joseph Lacroix (1743-1821), dont la famille s’établit dans le secteur est du Vieux-Montréal vers la fin du XIXe siècle.

La portion de la rue Saint-Hubert au sud de la rue Notre-Dame, dans le Vieux-Montréal, est ouverte au début du XXIe siècle, dans le cadre du développement du projet Faubourg Québec.

Dans le secteur du Plateau Mont-Royal, on peut voir de vastes maisons résidentielles contiguës, construites à l’unité selon un plan individuel à la fin du XIXe siècle et vers le début du siècle suivant. Ici, on voit balcons variés et sophistiqués, corniches élaborées, grandes fenêtres aux magnifiques vitraux et petits coins de verdure de ce coin de l’architecture victorienne. Notons en passant que les rues Saint-Denis, Berri et Saint-Hubert au nord de la rue Sherbrooke forment en 1880, le quartier de la Côte-à-Baron, où notables et riches francophones s’établissent: magistrats, membres du conseil législatif, maires, représentants des professions libérales.

Au 190, rue Saint-Hubert résidait la famille Delorme, dont l’affaire Delorme fit la une dans les années 1920 au Canada.

Au 4455 rue Saint-Hubert se trouve l’ancienne maison de Camillien Houde, grand maire de Montréal.

La rue Saint-Hubert change de caractère dans le quartier Saint-Édouard (entre le boulevard Rosemont et la rue Jean-Talon), où elle devient une rue commerciale.

rue st hubert

Rue Saint-Hubert. Photo : © GrandQuebec.com

Située entre les rues Bellechasse et Jean-Talon, la Plaza St-Hubert est considérée comme l’une des artères les plus conviviales de Montréal. En plus de sa panoplie de magasins et boutiques, elle y abrite, entre autres, des pharmacies, des écoles, des salons de coiffure, des quincailleries, une piscine municipale, des restaurants, des bars, des organismes à but non lucratif, une radio, des cliniques, un centre de recherche et de documentation et beaucoup plus.

Large, l’artère offre un espace pour les manifestations populaires. En 1910, le défilé du Congrès eucharistique international s’y déploie entre les rues Saint-Antoine et Cherrier.

C’est sur la rue Saint-Hubert que le premier établissement des restaurants Saint-Hubert fut ouvert en 1951, d’où le nom de cette chaîne.

rue st hubert

Rue Saint-Hubert. Photo : © GrandQuebec.com

rue st hubert plaza

Plaza St-Hubert. Photo : © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>