Montréal: ses attraits

Rue des Récollets

Rue des Récollets

Rue des Récollets

La rue des Récollets se situe dans la partie ouest du Vieux-Montréal. Elle est éclairée au gaz, de même que la rue Sainte-Hélène et elle relie la rue Saint-Pierre à la rue McGill.

La rue porte le nom des Récollets d’après l’ordre religieux Franciscain des Récollets établi à Montréal dès la fin du XVIIe siècle afin de mieux exercer leur charge d’aumôniers auprès de l’armée française. C’est en 1692 que les Récollets regroupent des parcelles de terre qu’ils possèdent à Montréal en un seul enclos dans lequel ils construisent un couvent.

Après la Conquête, l’armée britannique réaménage les lieux en casernes et en terrain d’exercices.

En 1818, la ville procède à l’ouverture de trois nouvelles rues: la rue Le Moyne, la rue Sainte-Hélène et la rue des Récollets. Confinée à l’origine aux limites de l’ancien terrain des Récollets, la rue n’atteindra la rue McGill que plus tard, vers la fin des années 1820.

Longtemps commerciale, la rue des Récollets a aussi une vocation industrielle jusqu’au début des années 1960. La rue présente de splendides bâtiments commerciaux, dont l’immeuble de M. Alexander Ramsay qui l’a fait construire en 1858 sur un lot vacant. C’est dans ce bâtiment que trois compagnies de tabac s’installent successivement, dont La General Cigar, une filiale d’Imperial Tobacco, la plus importante compagnie de cigares au Canada.

Aujourd’hui, la plupart d’édifices de la rue appartiennent à des compagnies de services ou sont loués par des entreprises prestataires de services.

rue des recollets montréal

Rue des Récollets. Photo : (c) GrandQuébec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>