Montréal: ses attraits

Rue De Brésoles

Rue De Brésoles

Rue De Brésoles

La rue De Brésoles, qui relie la rue Saint-Dizier à la rue Saint-Sulpice, rappelle Judith Moreau de Brésoles, religieuse Hospitalière de Saint-Joseph, arrivée de France en 1659 pour s’occuper de l'Hôtel-Dieu de Montréal fondé par Jeanne Mance et sa première supérieure.

Au milieu du XIXe siècle, les Hospitalières de l’Hôtel-Dieu décident de déménager à l’extérieur du centre-ville afin de trouver un endroit plus sain et moins bruyant pour les malades. Elles choisissent le terrain au pied du Mont-Royal pour leur nouvel hôpital (sur la nouvelle avenue des Pins).

À l’époque, Montréal connaît un essor économique qui renforce la fonction commerciale du centre et entraîne la réaffectation des immeubles et des terrains.

Les sœurs Hospitalières décident donc de tirer profit pour améliorer le service aux patients et font construire, sur le terrain de leur ancien hôpital, un ensemble de magasins-entrepôts qu’elles louent à des entreprises diverses. Cet ensemble de quatorze magasins fut construit entre 1861 et 1874 sur l’emplacement occupé auparavant par l’Hôtel-Dieu, premier hôpital de Montréal.

À l’intérieur de ce complexe d’affaires, les Hospitalières font tracer trois rues: la rue De Brésoles, la rue Le Royer et la rue Saint-Dizier, qu’elles cèdent à la Ville de Montréal en 1871.

Les édifices qui composent la rue De Brésoles :

  • Le complexe Projet Orléans (adresse civique : 457-459, rue Saint-Sulpice, façade latérale donne sur la rue De Brésoles).
  • Magasins de l’Hôtel-Dieu IX (adresse civique : 59-71, rue De Brésoles), construits entre 1873 et 1874
  • Magasins de l’Hôtel-Dieu (phase III) connu sous le nom de l’Entrepôt Genin-Trudeau (au 55-57, rue De Brésoles)
  • Magasins de l’Hôtel-Dieu (phase III) Entrepôt Lambert (51-53, rue De Brésoles)
  • Magasins de l’Hôtel-Dieu (phase IV) ou Immeuble Hudon-Hébert (425-445, rue Saint-Sulpice et cours Le Royer et – la façade latérale sans numéro civique donne sur la rue De Brésoles)
  • Magasins (phase IV) : 64-86, rue De Brésoles (façade latérale)
  • Magasins de l’Hôtel-Dieu III appelés aussi Immeuble Chaput et Fils (50-62, rue De Brésoles,  420, rue Saint-Dizier – façade latérale donne sur la rue De Brésoles, et Cours Le Royer – façade secondaire sans numéro civique).

Notons aussi qu’en 2001 la Ville de Montréal a officialisé l’emploi de la majuscule au début de la particule des noms de personnes utilisés dans les toponymes, on écrit désormais: rue De Brésoles).

rue de brésoles

Rue de Brésoles. Photo : © GrandQuebec

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>