Montréal: ses attraits

Rue Bonsecours

Rue Bonsecours

Rue Bonsecours

Cette petite rue historique, située dans le secteur est du Vieux-Montréal, conserve son charme grâce à des vues magnifiques de la chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours et deux maisons ancestrales: la maison Du Calvet et la maison de Papineau.

En 1657, Marguerite Bourgeoys incite les habitants de Ville Marie (future ville de Montréal) à ériger une chapelle où les habitants de Ville-Marie pourraient faire un pèlerinage et se recueillir. Le site choisi pour la chapelle se situe entre l’espace réservé pour les constructions urbaines et les concessions de terres situées à l’est de la petite ville, près d’un chemin qui deviendra plus tard la rue Saint-Paul.

Cette petite chapelle en bois est dédiée à Notre-Dame-de-Bonsecours. 1675, elle est remplacée par une construction en pierre et en 1681, au sud de la rue Saint-Paul, en direction du fleuve, on ouvre, sur le côté ouest de la chapelle, une petite voie qu’on baptise Saint-Victor. Cette voie conduit à la rive du Saint-Laurent.

Au cours des années 1680-1690, lors du lotissement des terrains du côté nord de la rue Saint-Paul, le Séminaire de Saint-Sulpice laisse un espace libre qui mène de la chapelle jusqu’au bout de la rue Notre-Dame, laquelle se termine alors au pied du coteau de la citadelle.

Cet espace deviendra une rue qui prendra au début du XVIIIe siècle le nom de rue de Bonsecours qui sera prolongée jusqu’à la rue Saint-Louis après le démantèlement des fortifications de Montréal au début du XIXe siècle. En 1823, suite à l’arasement du coteau de la citadelle, la rue Bonsecours est élargie du côté est entre les rues Notre-Dame et Champs-de-Mars.

En 1876, la petite ruelle Saint-Victor, située au sud de la rue Saint-Paul, prend aussi le nom de Bonsecours.

Au nord de la rue Saint-Paul, en face de la chapelle, un espace libre deviendra une rue qui prend en 1758 le nom de Bonsecours. Le démantèlement des fortifications au début du XIXe siècle permet de prolonger la rue Bonsecours jusqu’à la rue Saint-Louis.

En 1876, la petite rue Saint-Victor prend aussi le nom de Bonsecours.

Aujourd’hui, la rue Bonsecours, d’une longueur de 300 mètres, relie la rue de la Commune et la rue Saint-Antoine.

rue bonsecours montréal

Rue Bonsecours. Photo : © GrandQuébec.com

Rue Bonsecours

Rue Bonsecours

Rue Bonsecours en direction vers la chapelle Bonsecours. Photo : © GrandQuébec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>