Montréal: ses attraits

Quartier des Spectacles

Quartier des Spectacles

Quartier des Spectacles

Le Quartier des Spectacles. c’est le cœur culturel de Montréal, c’est le centre de la vie culturelle palpitante et bruyante de la ville, l’âme de la culture de la métropole québécoise et c’est l’endroit où l’on retrouve la plus forte concentration de festivals et fêtes en Amérique du Nord.

Pas moins de 80 lieux de diffusion sur 8 places publiques accueillantes, animées de jour comme de nuit… Des dizaines de festivals, dont plusieurs d’envergure internationale, des jeux, des animations, des spectacles de toute sorte… C’est le Quartier des spectacles, plongé dans une effervescence sans pair, fier d’être une destination unique qui attire des milliers de Monréalais et de visiteurs de tous âges à longueur d’année.

Développé depuis 2003, ce territoire couvre un kilomètre carré de places publiques avec leurs scènes, lieux d’exposition, musées et cinémas, sans compter une cinquantaine de salles, de terrasses et de bars à spectacles avec environ 30 000 sièges.

Le Quartier des Spectacles est bordé au sud par le boulevard René-Lévesque, à l’ouest par la rue City Councillors, au nord par la rue Sherbrooke et à l’est par la rue Saint-Hubert. Les deux pôles du Quartier des Spectacles de Montréal sont celui de la Place des Arts et celui du Quartier latin.

Historiquement, ce secteur de Montréal a toujours hébergé des lieux culturels. En fait, le premier édifice de la ville construit à des fins culturelles, le théâtre du Gesù, a vu le jour en 1865 dans ce quartier. En 1893, le Théâtre Français a été inauguré (mieux connu aujourd’hui comme le Monument National), le Théâtre Gayety en 1912 (aujourd’hui, le Théâtre du Nouveau Monde), la Bibliothèque nationale du Québec (la bibliothèque Saint-Sulpice), a été inaugurée en 1914. Dans les “années folles” (la décennie de 1920), un nombre impressionnant de cabarets, varietés et terrasses à spectacles y voient le jour. Un grande nombre d’artistes de renommée venus de la France et des États-Unis s’y produisent, dont le grand Gudini. C’est son atmosphère, ses shows et ses cinémas qui permettent à Montréal d’obtenir une réputation de ville festive, cosmopolite et élégante, une réputation que la métropole essaie toujrours de préserver (hm… admettons aussi qu’à l’époque, ces activités attirent les maisons de jeux, la prostitution, la contrebande, ce qui lui vaudra le nom du Red Light de Montréal, le plus important quartier de ce genre en Amérique du Nord).

C’est le maire Jean Drapeau qui impulse la transformation du quartier en une zone culturelle, une transformation qui débute en 1963 avec la construction de la Place des Arts. Pendant de longues années, le futur Quartier des Spectacles sera un grand chantier. Aujourd’hui, la Maison du Festival de Jazz, la Place des festivals, la Place de l’Adresse symphonique(Maison de l’OSM), la Maison du développement durable, la maison du 2-22 font la fierté du secteur, mais d’autres projets sont en cours d’exécution, tels le projet du Quadrilatère Saint-Laurent, le projet de la tour Oscar Peterson (ainsi nommée en l’honneur du fameux jazzman né à Montréal), le projet du théâtre «Wilder : Espace Danse», regroupant les Grands Ballets canadiens, l’Agora de la danse, l’École de danse contemporaine de Montréal et Tangente, ainsi que plusieurs autres projets qui changeront à jamais le visage du centre-ville.

Notons en passant que les touristes trouveront un grand nombre de petits et grands hôtels dans les alentours du Quartier des Spectacles, dès auberges de la rue Saint-Hubert, à l’est de la zone, jusqu’aux hôtels luxueux de la rue Sherbrooke à l’ouest. Il est également possible de réserver une chambre dans un hôtel situé près du quartier des spectacles de Montréal.

Quartier des spectacles

Vue sur la Place des spectacles à partir du Complexe Desjardins. Crédit photo: GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>