Montréal: ses attraits

Présence autochtone

Présence autochtone

Festival Présence autochtone

11-21 juin 2009

Il semblerait que c’est en 1967 que, pour la première fois, les Amérindiens du Canada parlaient de leur propre voix dans un pavillon de l’EXPO-67 qui présentait les Premières Nations. Un dialogue entre les cultures s’engageait alors, permettant de découvrir les richesses artistiques et patrimoniales des Amérindiens et de se poser des questions sur la participation des Autochtones dans la société canadienne.

Aujourd’hui, le Festival annuel Présence autochtone, célébré pendant une douzaine de jours en juin, poursuit cette tradition de découverte des valeurs amérindiennes et inuits, de présentation de cet important volet de la culture mondiale, offrant une occasion de rencontres et de débats sur les thèmes sociaux et culturels concernant les peuples autochtones.

Pour une douzaine de jours, Montréal redevient ainsi chaque année en juin, la ville des peuples autochtones du monde. Le Festival Présence autochtone se tient sur l’île de Montréal pendant le solstice d’été, date importante de cérémonies pour les peuples autochtones.

Les principales activités du Festival se déroulent dans le parc Émilie-Gamelin situé à la sortie de la station de métro Berri-UQAM, où des dizaines d’artistes et d’artisans présentent objets, outils, vêtements, bijoux, tissages, broderies, sculptures, peintures, vanneries et bien d’autres formes de cette culture millénaire.

Festival Présence autochtone

La danse, symbole de la mémoire, des naissances et des récoltes, est également présente dans le Festival, ainsi que d’autres manifestations, célébrations et jeux traditionnels. De nombreux groupes de danseurs et de chanteurs de différentes nations autochtones s’y donnent rendez-vous.

On peut voir des films et des expositions, dont la plus importante est présentée à la Grande Bibliothèque située à côté de la place (parc) Émilie-Gamelin. Un autre volet important du Festival est consacré à la littérature.

Le Festival est donc un lieu d’échanges et de rencontres entre les communautés autochtones et le grand public.

Notons que les musées d’archéologie et d’histoire ont leur place dans ce Festival, présentant le riche héritage archéologique des premières nations. Ce sont le Centre culturel de Kahnawake Kanien’kehaka Onkwawén:na Raotitiohkwa, le Centre d’art Indien et Inuit, le Musée McCord d’histoire canadienne et le Musée Pointe-à-Callière entre autres.

Pour plus d’informations sur le Festival Présence Autochtone:

Téléphone : 514 278 4040

Site internet : http://www.nativelynx.qc.ca/

Pour d’autres informations sur les peuples autochtones, vous pouvez consulter le portail des autochtones au Canada :

http://www.autochtonesaucanada.gc.ca/acp/site.nsf/fr-frames/index.html

Il contient de nombreuses informations allant du développement économique à l’environnement, et de la culture aux langues.

Nous vous invitons à visiter également notre section multiculturalisme, avec cet article Le Québec en Fêtes de Martine Géronimi, professeure de géographie à l’Uqam, relatant sa visite au Festival Présence autochtone en 2006 : Québec en Fêtes.

Photo ci-dessus du Festival Présence autochtone offerte par Madame Martine Geronimi.

Quelques images des Boréades de la danse – Présence autochtone 2007 :

Légende des photos (copyright Grandquébec) :

1- Tente dans le Parc Gamelin, 2- Keepers of the eastern door (Mohawks de Kanawake), 3- Awôssisak Akik (abénakis, Odanak), 4-5 : Andicha n’de wendat (Hurons-wendat), 6-7 : Ballet folklorique Kollasuyo (amérindiens de Bolivie). 

 

tente amérindienne

 

Keepers of the eastern door      Awôssisak Akik

      

 Andicha n'de wendat danseuses     Andicha n'de wendat

 Ballet folklorique Kollasuyo         Ballet folklorique Kollasuyo

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>