Montréal: ses attraits

Parc Jeanne-Mance

Parc Jeanne-Mance

Parc Jeanne Mance

Le Parc Jeanne Mance se trouve sur le Plateau Mont-Royal, au cœur de Montréal, se déployant sur un territoire de plus de 14 hectares.

Son nom en l’honneur de la fondatrice de Montréal lui a été assigné en 1990, mais le parc naît vers le milieu du XIXe siècle, coïncidant avec l’ouverture au public du Mont-Royal, après que la ville de Montréal ait versé un million de dollars pour acquérir le terrain au piedmont et sur la pente de la montagne afin de les urbaniser.

Auparavant, à l’est de la montagne, s’étirait une bande de terre qui longeait l'Hôtel-Dieu, fondé en 1645 par Jeanne Mance. Sur le site de cette bande de terre, les bâtisseurs des maisons amassaient de la pierre calcaire, appelée la pierre de Montréal. Cette pierre servit à la construction d’un grand nombre de maisons et bâtiments dans la métropole, par exemple, la basilique Notre-Dame est bâtie avec cette pierre. En plus d’une carrière de pierres, une baissière s’y trouvait pour recueillir les eaux du printemps. On la connaissait sous le nom de Champs des Oubliés.

Maître Frederick Law Olmsted, un architecte paysagiste réputé, prend l’aménagement de la montagne en charge et c’est lui qui convaincra la ville d’y créer un vaste parc urbain, parce qu’il croyait dans les effets bénéfiques des espaces verts longtemps avant la naissances des mouvements écologiques d’aujourd’hui. Si on fait confiance aux témoignages de ses contemporains, le maître a constaté dans un mémorandum à l’intention des autorités montréalaises: «les avantages du lieu ne résident pas seulement dans son influence sur la santé, mais aussi dans son pouvoir éducateur et civilisateur, victorieux des tentations avilissantes et corruptrices de la ville».

Alors, le parc de Fletcher’s Hill, connu également sous le nom de Fletcher’s Field est créé. Ce parc occupe un vaste espace, divisé en deux par l’Avenue du Parc. La zone située à l’ouest de l’Avenue du Parc, plus près de la montagne, a reçu le nom de Côte Placide sur une proposition de Me Olmstead, mais la population l’a désignée comme Fletcher’s Field. Les Canadiens d’expression française l’appelaient Ferme Fletcher. Même si la zone était plane, la partie qui se trouve à côté du parc, adjacente à la pente était appelée Fletcher’s Hill et par conséquent, toute la zone était appelée parfois Fletcher’s Hill.

parc Jeanne Mance

Parc Jeanne-Mance de Montréal. Photo : © GrandQuebec.com

Mentionnons aussi le fait que même si le parc porte le nom de Jeanne-Mance depuis 1990, on l’appelle ainsi depuis le début du XXe siècle et l’utilisation du nom de Fletcher devient de plus en plus rare.

En 1873, M. Alexander Denniston, émigrant d’Écosse, fonde à Fletcher’s Field le premier club de golf en Amérique du Nord, le célèbre Montreal Golf Club qui reçoit l’appellatif Royal Club en 1884, après que la Reine Victoria ait donné son autorisation d’apposer cette mention au nom du club. Signalons que le premier parcours du club était composé de neuf trous. En 1896, le club de golf déménage à Dixie, à Dorval et beaucoup plus tard, en 1959, il s’installe sur l'île Bizard.

Il faut rappeler aussi qu’en 1896, le site de l’Exposition provinciale qui occupait une partie de l’espace a été anéanti par un grand incendie et c’est à partir de ce moment que des travaux d’aplanissement du terrain ont été entrepris.

Aujourd’hui, au parc Jeanne-Mance on organise de nombreux tournois sportifs de soccer, de volley de plage (beach volley), des festivals de musique ethnique. Le Tour de l’île part de ce parc. Plusieurs connaissent le Parc Jeanne-Mance par le festival mythique des Tams Tams qui se tient tous les dimanches d’été au pied du monument à George-Étienne Cartier, installé en 1919 de l’autre côté de l’avenue du Parc (au fait, cette partie de l’espace appartient déjà au Parc Mont-Royal, mais c’est tout près du parc Jeanne-Mance).

Parc Jeanne-Mance au printemps. Vidéo : © GrandQuebec

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>