Montréal: ses attraits

Parc Ahuntsic

Parc Ahuntsic

Parc Ahuntsic

Le Parc montréalais Ahuntsic est situé au nord de l’île de Montréal, au sud de l’intersection entre le boulevard Henri-Bourassa et la rue Saint-Hubert.

Cet espace vert est agrémenté d’une fontaine et d’un étang où batifolent des canards. On y trouve des terrains de jeux – pétanque, jeux de fers et de balle-  ainsi qu’un emplacement pour pratiquer la planche à roulettes. Pour les petits, il y a des aires de jeux et une pataugeoire. On y trouve également des aires de pique-nique et, en hiver, on peut y faire des glissades.

Depuis 1997, le Parc Ahuntsic est le site du Festival Festiblues international de Montréal, qui se célèbre tous les ans au mois d’août. Il s’y tient également le Concours de la relève en blues Gaz Métro qui permet à de nouveaux talents de se faire connaître.

Une piste cyclable longe la Rivière des Prairies.

Le Parc Ahuntsic doit son nom à un jeune Huron qui périt noyé dans la Rivière des Prairies avec le père Nicolas Viel, en 1625 (certains historiens sont d’avis, pourtant, qu’il s’agissait d’un jeune Français).

Montréal possède une Grande Allée, dans le quartier Ahuntsic, annexé à Montréal en 1910. Cette allée va du nord au sud entre le boulevard Gouin et la voie ferrée du Canadien National. Le Grand répertoire du patrimoine bâti de Montréal la présente comme étant un “boulevard résidentiel tranquille doté d’un large terre-plein planté d’arbres matures”. Il précise : “Les maisons isolées ou jumelées qui la bordent ont de grandes cours avant avec des balcons de bois et des aménagements paysagers. Son caractère verdoyant est renforcé par ses trottoirs étroits, séparés de la chaussée par une bande de gazon et un alignement d’arbres.” La majorité de ses résidences ont été bâties dans les années 1930 et 1940 ; quelques-unes s’y sont ajoutées dans les années 1960 et 1970.

sentiers du parc ahuntsic

Sentiers du parc Ahuntsic. Photo : © GrandQuebec.com.

parc ahuntsic montréal

Vue générale du parc Ahuntsic. Photo : © GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *