Montréal: ses attraits

Monument à Maisonneuve

Monument à Maisonneuve

Monument à Maisonneuve

Le Monument à la mémoire de Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve, le fondateur de la ville de Montréal orne la Place d’Armes dès 1895. Cette œuvre de Louis-Philippe Hébert qui l’a créé en collaboration avec les architectes Mesnard et Venne célèbre la mémoire des principaux personnages des premières années de l’existence de Montréal.

La sculpture incluant un nombre de figures en bronze à été érigée à l’initiative d’un groupe de citoyens montréalais qui organisent en 1891 une souscription publique pour commémorer le 250e anniversaire de la fondation de Montréal en 1642. La construction du monument débute en 1892 et dure trois années. Le 1er juillet 1895, la statue est inaugurée.

Les éléments de bronze sont coulés à Paris par la compagnie Thiébaut Frères. Au long de l’existence de la sculpture, un nombre de restaurations ont eu lieux, la plus récente, datant de 1990, est réalisée par Les Métalliers Champenois. La compagnie John Labatt Limitée l’a supporté avec financièrement.

Le monument comprend un bassin et un piédestal, surmonté d’une colonne carrée et de la statue de Paul de Maisonneuve. Au pied de la colonne, en contrebas de la statue principale, quatre personnages sont adossés de quatre côtés.

Ces personnages représentent Jeanne Mance, Raphaël-Lambert Closse, Charles Le Moyne et un guerrier iroquois. Ils surveillent chacun un point de l’horizon (notre site raconte l’histoire des trois personnages et des Amérindiens dans les sections correspondantes).

De Maisonneuve regarde vers le fleuve qui symbolise la porte d’entrée de la nouvelle ville. Il porte fièrement le drapeau, sa main est posée sur le pommeau de l’épée.

Les autres, accroupis, portent les attributs de l’époque. Jeanne Mance couvre de ses soins un jeune enfant.

monument de maisonneuve

Monument de Maisonneuve. Photo : © GrandQuebec.com

De plus, le monument porte sur chacune de ses faces des bas-reliefs, de même que des mascarons et des jets d’eau.

L’ensemble est d’une hauteur de 9 mètres. La statue centrale est haute de 4 mètres tandis que les quatre personnages sont de 1,5 mètres chacun. Le bassin est en forme de quatre demi-cercles d’un rayon de 4,7 mètres chacun.

En effet, par ses caractéristiques que par les personnages qu’elle réunit, cette oeuvre s’insère dans le environnement de la Place d’Armes. Nous décrivons la Place d’Armes dans un autre article, mais nous rappelons ici qu’elle  prit forme à partir du XVIIe siècle, devenant l’un des lieux publics plus importantes la ville, son nom rappelant des défiles militaires qui s’y tenaient. À fin du XIXe siècle elle est considérée le cœur de la ville. En 1888, le premier « gratte-ciel » de la Ville de Montréal, l’édifice New York Life y est construit.

Le monument à de Maisonneuve symbolisait le souvenir de l’époque de la Nouvelle-France pour les Canadiens – français. Toutefois, la communauté anglophone a participé activement à la commémoration de 250e anniversaire de Montréal.

monument

Le monument de Maisonneuve en face de la basilique. Photo : © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>