Montréal: ses attraits

Festival de la poésie

Festival de la poésie

Festival de la poésie de Montréal

15e édition : 26 mai – 1er juin 2014

Connu auparavant sous le nom de Marché de la poésie de Montréal change de nom pour le Festival de la poésie de Montréal, une nouvelle identité qui reflète l’évolution artistique de la manifestation depuis ses débuts.

L’événement s’est construit autour du marché du livre qui rassemble les éditeurs place Gérald-Godin et a rapidement évolué pour inclure une programmation ouverte sur toutes les formes de la poésie actuelle, souligne Isabelle Courteau, directrice générale et artistique de la Maison de la poésie, l’organisme promoteur. Le nouveau nom, plus inclusif, tient compte à la fois du volet marché et du volet activités artistiques.

En plus du traditionnel marché du livre de poésie qui se tiendra cette année encore à la place Gérald-Godin (métro Mont-Royal), la Casa d’Italia, qui abrite depuis peu la Maison de la poésie, sera le principal lieu de rendez-vous des festivaliers (505, rue Jean-Talon Est; métro Jean-Talon).

L’édifice de style Art déco, qui vient de se refaire une beauté, abrite notamment une salle de spectacle et une salle d’exposition. Ces espaces seront mis à profit pour la présentation de la plupart des activités en salle du Festival ainsi que pour la tenue d’une exposition qui réunira des sculptures de bois trouvé en forêt du poète Jacques Brault et des collages d’objets récupérés du poète François Hébert.

Le Festival sera la première occasion, depuis les rénovations, d’ouvrir ce lieu aux Montréalais amoureux de poésie. Le thème de cette 12e édition, Le poème ouvre son espace1, vient marquer cette grande première (le thème du Festival est tiré d’un poème de France Théoret).

Les éditeurs de poésie s’installeront sous le chapiteau à la place Gérald-Godin (métro Mont-Royal) du jeudi 26 mai au dimanche 29 mai pour présenter leurs plus récentes publications. Pour le visiteur, ce sera l’occasion de découvrir les nouveautés des éditeurs du Québec, du Canada, de la communauté Wallonie-Bruxelles, de la Catalogne ainsi que d’éditeurs français tels que Gallimard et P.O.L. Des lectures, tables rondes et séances de signature ponctueront l’événement.

affiche festival poésie de Montréal

Affiche de la 12e édition du festival

Près de 40 activités prendront l’affiche pendant les 6 jours du Festival avec la participation de 125 poètes, écrivains et créateurs de toutes pratiques, dont José Acquelin, Claude Beausoleil, Antonio D’Alfonso, David Goudreault, Marie-Andrée Lamontagne, Caroline Rivest et Yolande Villemaire (Québec), Charles Juliet et Thierry Renard (France), Victor Sunyol (Catalogne), Samira Negrouche (Algérie) et Krzysztof Jarosz (Pologne).

L'avant-première du film Les Nuits de la poésie célébrera les poètes du Québec à travers 40 ans d’histoire, de la mythique nuit de 1970 à celle de 2010. Une invitation à découvrir et à redécouvrir plus de 40 poètes porteurs d’une parole plurielle qui réinvente sans cesse notre manière d’exister ici. Le documentaire, réalisé par Jean-Nicolas Orhon, est ponctué d’entrevues avec le cinéaste Jean-Claude Labrecque et les poètes François Charron, Louise Dupré, Michel Garneau et Vincent C. Lambert. Présenté dans le cadre de l’événement bénéfice annuel de la Maison de la poésie, le mercredi 25 mai, à 19 h 30, à la Casa d’Italia.

Le spectacle littéraire et musical Madeleine Gagnon dans la lumière des mots, présenté en partenariat avec les éditions de l’Hexagone, mettra en scène Françoise Faucher, Markita Boies, Catherine Dajczman et le comédien pianiste Jean Marchand. La voix limpide de Madeleine Gagnon pour une traversée de l’enfance et de la mémoire dans un collage de textes et une mise en scène de Marcel Pomerlo avec la complicité de Madeleine Gagnon. Le jeudi 26 mai, à 19 h 30, à l’auditorium de la Grande Bibliothèque (475, boul. De Maisonneuve E.).

L'exposition L’usure des choses présentera des collages d’objets récupérés de François Hébert et des sculptures de bois trouvé en forêt de Jacques Brault. Réalisées à partir de branches, rondins ou artefacts inspirants, les oeuvres rendent autrement visible et parlante une matière obsolète, naturelle ou culturelle, en réactivent la mémoire et en détournent la fonction première en objet de curiosité, de méditation et de joie simple. Du jeudi 12 mai au dimanche 29 mai, à la Casa d’Italia.

Le colloque Les séductions de l’histoire, sous la direction d’Antoine Boisclair, réunira des poètes et essayistes d’ici et de l’étranger. Le colloque tentera de mesurer le poids exercé par l'histoire chez les auteurs des XIXe et XXe siècles et de voir comment les discours sur certains événements peuvent être récupérés par différentes esthétiques. Le mercredi 25 mai, de 9 h à 17 h, à la Casa d’Italia.

Des Lectures de poésie de la communauté italienne seront aussi présentées en partenariat avec le Centre communautaire de la Petite Italie – Casa d’Italia.

Pour obtenir plus de renseignements, il suffit de composer le 514 526-6251 ou de visiter www.maisondelapoesie.qc.ca

À propos de la Maison de la poésie de Montréal : Fondée en 2000, la Maison de la poésie a pour mission de promouvoir la poésie québécoise ici et à l’étranger en organisant diverses activités à l’intention du grand public et des professionnels. La Maison vit une période de développement importante depuis son emménagement dans ses nouveaux espaces à la Casa d'Italia. L’édifice patrimonial construit dans les années 1930 ouvre de nouveaux horizons à l’organisme qui y tiendra différentes activités tout au long de l’année.

La Maison de la poésie est un organisme soutenu au fonctionnement par le Conseil des arts de Montréal et le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>