Montréal: ses attraits

Marché Bonsecours

Marché Bonsecours

Marché Bonsecours

Construit de 1845 à 1852, cet édifice, témoin du goût néoclassique du temps, avait été conçu pour servir d’hôtel de ville, la salle de réception et de marché public. Il fut employé, en fait, à plusieurs fins.

En effet, le bâtiment servi successivement comme hôtel de ville de Montréal jusqu’en 1878, mais aussi comme parlement après l’incendie du parlement de la place d’Youville par les émeutiers anglais, en 1848, et comme salle de concert…

L’Hôtel de ville de Montréal fut logé dans la section ouest de l’édifice, tandis que celle de l’est contenait deux salles: une de concert de 300 sièges, et une autre, plus petite, pour les réunions publiques.

Le Conseil municipal y siégea de 1852 à 1878, alors qu’il s’installa dans l’hôtel de ville actuel.

Puis, l’immeuble se transforme en un vaste marché public. Le marché public porta alors vraiment son nom, car il devint le rendez-vous des cultivateurs et jardiniers venant d’environ 25 milles à la ronde.

Plus tard, le bâtiment cesse d’être le pourvoyeur de victuailles en faveur des Montréalais. Il fut entièrement rénové. Il servit une autre fois pour loger des bureaux de l’administration de la ville, mais aujourd’hui le Marché Bonsecours est siège du Conseil des métiers d’art du Québec et de l’Institut design de Montréal. Il héberge une quinzaine de boutiques de créateurs offrant des créations d’art, de mode, accessoires et bijoux, meubles d’autrefois.

Plusieurs restaurants y logent. On peut même y partager un repas dans une ambiance du XVIIe siècle.

Des expositions d’art sont présentées en permanence dont l’entrée est gratuite.

Reconnu par sa beauté simple et son style classique, cet édifices patrimonial s’impose comme un des attraits les plus intéressantes de toute visite du Vieux-Montréal.

vue_sur_marche_bonsecours

Marché Bonsecours

Le Marché Bonsecours : Entrepris en 1844 par l’architecte William Footner, cet imposant édifice, d’inspiration néoclassique, rappelle l’accession de Montréal au rang de métropole. Photo :©  GrandQuebec.com

marché bonsecours

Marché Bonsecours

Complété par George Browne en 1860, le bâtiment a servi d’hôtel de ville entre 1852 et 1878. Photo :©  GrandQuebec.com

marché bonsecours

Marché Bonsecours

Pendant plus d’un siècle, le bâtiment a abrité le principal marché de la municipalité et de la région. Le Parlement du Canada-Uni y a siégé brièvement en 1849. Photo :©  GrandQuebec.com

façade marché bonsecours

Façade devant du Marché Bonsecours

Au fil des ans, l’aile est à accueille une salle de concert, des salles de réunion et a été utilisée à diverses fins militaires. Rénové en 1964, le marché Bonsecours a retrouvé sa vocation d’espace public en 1996. Photo :©  GrandQuebec.com

Marché Bonsecours

Source de la photographie : (c) tous droits réservés www.petrophoto.net de Nikola Petrovski

2 Comments

  1. Chantal Brien

    2011/08/15 at 5:10

    Bonjour!

    Je suis représentante pour la Boutique ALPAGAS CHARLEVOIX et j’aimerais avoir des informations sur votre marché de Noël.

    Qui dois-je contacter pour obtenir les informations pour la location d’emplacement ?

    Merci et au plaisir,

    Chantal Brien

  2. ROBERT BEAUSOLEIL

    2013/11/24 at 11:36

    face à l`explosion démographique du faubourg Québec pourquoi redonner au MARCHÉ Bonsecours sa vocation de pourvoir les résidents en victuailles de toutes sortes y compris une grande surfacce au rez-de-chaussée et des boutiques au 2e tout en gardant des espaces a louer pour réceptions et expositions au 3e

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>