Montréal: ses attraits

Maison La Sauvegarde

Maison La Sauvegarde

Maison La Sauvegarde

L’adresse: 160, rue Notre-Dame Est

Cette ancienne maison a été bâtie par Nicolas Morin dans les années 1811-1812. La jolie demeure est érigée en pierre des champs, sa façade ayant deux rangées de fenêtres, une large cheminée traditionnelle et deux petites lucarnes.

La maison La Sauvegarde occupe la place des immeubles anéantis par un grand incendie de 1803 qui détruit l’ensemble conventuel des Jésuites (en 1803, une partie de cet ancien couvent servait de prison et l’autre d’église anglicane), l’hôtel Vaudreuil qui hébergait le collège de Montréal, ainsi que un nombre de résidences privées.

On ignore l’identité du premier occupant de la maison La Sauvegarde, mais on sait que le bâtiment combinait un magasin et une résidence.

Maison La Sauvegarde

En 1852, la propriétaire vend la maison à la Corporation épiscopale catholique romaine de Montréal.

Curieusement, on lira dans plusieurs guides et dans plusieurs sites Web que la fameuse librairie d’Édouard – Raymond Fabre s’y trouvait dans les 1820 et 1830. En réalité, on peut vois dans les Archives de Montréal un bail de 1830 qui constate que la librairie de Fabre se trouve dans le bâtiment contigu à l’est, au numéro 164 rue Notre-Dame Est. De fait, c’est l’épicier James Ferrier qui occupe les lieux dans les années 1820.

Bref, l’histoire de la maison, des changements des propriétaires et des vocations de l’immeuble est longue et aujourd’hui, la maison loge une galerie d’art.

La maison La Sauvegarde a été restaurée en 1965 à l’extérieur et à l’intérieur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>