Montréal: ses attraits

Maison Antoine Maillard

Maison Antoine Maillard

Maison Antoine Maillard

L’adresse 462, Place Jacques Cartier

Cette maison, construite par le maçon Nicolas Morin et le charpentier Amable Perrault selon les plans de l’arpenteur architecte Louis Charland, à la demande d’Antoine Mallard, entre 1811 et 1812, est située à l’angle ouest de la rue Notre-Dame et de la Place Jacques-Cartier.

Ouis Charland, le plus célèbre architecte de Montréal du début du XIXe siècle, conçoit la maison avec once lucarnes et une façade sobre en pierre de champs.

Après la construction du bâtiment, c’est l’avocat John Boston qui l’occupe jusqu’en 1815. Puis, pendant des décennies, la maison est occupée par des épiciers, cordonniers, marchands, aubergistes et autres petits commerces.

En 1861, la maison est achetée par Andrew William Hood, manufacturier de savons et de chandelles qui la revend 25 années plus tard 1885 au bijoutier Napoléon Lefebvre. Ses héritiers conserveent la propriété jusqu’en 1967.

Maison Antoine Maillard.

L’occupant le plus curieux et fameux est, nul doute, Stanislas Vallée, propriétaire du célèbre Silver Dollar Saloon, qui occupe le rez-de-chaussée et le premier étage de la maison.

L’aubergiste Stanislas Vallée a fait encastrer 350 pièces de 1 $ en argent américain dans le carrelage du parquet (quelque 30 mille dollars en cotisation d’aujourd’hui). L’historien Victor Morin constate on s’y rendait en grand nombre pour admirer l’endroit. Bonne publicité !

En 1969, la société Canadian Heritage of Quebec, voué à la conservation du patrimoine historique, acquiert le bâtiment. En 1980, après avoir restauré les murs et le toit  en 1979, la société offre la maison à la Ville de Montréal qui en devient le propriétaire en 1982.

Aujourd’hui, la maison loge la Société historique de Montréal et des bureaux d’informations touristiques.

1 commentaire

  1. Maurice Léveillé

    2010/11/15 at 6:57

    J’ai en ma possession une montre de poche en fine silver
    qui a été fabriquée par Napoléon Lefebvre. Elle est montée sur 17 rubis avec la signature et description sur le mouvement de la montre, de M. Lefebvre. Elle est assortie d’une imposante chaîne en argent ainsi que la clée.
    Je crois qu’il s’agit d’une pièce rare fabriquée par le propriétaire de cet immeuble à la fin du 19eme siècle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>