Montréal: ses attraits

Images : Magie des lanternes

Images : Magie des lanternes

La Magie des lanternes : Une tradition millénaire

L’utilisation de lanternes décoratives pour égayer et illuminer les fêtes chinoises remonterait à l’époque de la dynastie Han (206 av. J.C. à 220). Plus tard, c’est sous les Sui (581-618) que la tradition d’accrocher des lanternes le 15 jour du premier mois lunaire aurait débuté.

Au cours des siècles qui suivirent, l’usage des lanternes pour clôturer les festivités du Nouvel An lunaire se répandit des palais impériaux à toute la population et donna lieu à la création de lanternes étincelantes aux formes très variées.

Aujourd’hui, en Chine, cette tradition se poursuit et les lanternes brillent au début de l’année lunaire et lors de la fête de la Lune, le 15e jour du 8e mois lunaire.

En 2010, l’année de l’Exposition universelle de Shanghai et à l’occasion du 25e anniversaire des relations d’amitié établies entre Shanghai et Montréal, le jardin de chine a invité à ses visiteurs à un voyage au cœur du plus grand chef d’œuvre de la peinture traditionnelle chinoise: le Qing Ming Shang He Tu (le long du fleuve, le jour de la fête de Qing Ming).

Peinte en 1127 sur un rouleau de 5,28 mètres, cette œuvre fait en quelque sorte écho au thème « Meilleure Ville, meilleure Vie » de l’Exposition universelle de Shanghai Expo-2010, car elle témoigne d’une époque où les villes chinoises se sont développées au-delà de leur rôle administratif, devenant de véritables centres économiques industriels et de commerce maritime.

La toile originale montre quelque 800 personnages le jour de la fête de Qing Ming, une période importante du calendrier lunaire pendant laquelle les Chinois honorent les ancêtres disparus. Les personnages principaux sont le mandarin sur son cheval, le voyageur avec son chameau et la belle Chinoise dans son palanquin.

jardin chine cheval

Cheval de mer (hippocamp). Photo : © GrandQuébec.com

Du chef d’œuvre très rarement exposé au public se dégage une atmosphère festive où le peuple, par ses nombreuses activités, forge son avenir tout en reconnaissant l’importance du passe.

Au détour des sentiers du Jardin de Chine, les visiteurs ont pu retracer les éléments de ce trésor national chinois qui ont été reproduits sous forme de lanternes.

chiots chinois

Deux jolis chiots. Photo : © GrandQuébec.com

dragon rouge de la chine

Terrible dragon rouge venu de la Chine. Photo : © GrandQuébec.com

dragon vert de la chine

Encore plus terrible dragon vert de la Chine. Photo : © GrandQuébec.com

serpent rouge de la chine

Celui-ci est le plus terrible de tous les dragons de Montréal. Photo : © GrandQuébec.com

chine voyageur prend thé

Thé à la chinoise. Photo : © GrandQuébec.com

tigre chinois

Ce tigre féroce mange les visiteurs du Jardin de Chine! Photo : © GrandQuébec.com

tortue chinoise

Et cette tourtue ne manque que de jolies filles. Photo : © GrandQuébec.com

deux poules chinoises

Deux poules chinoises. Photo : © GrandQuébec.com

paysan de la chine

Un paysan et deux ânes. Photo : © GrandQuébec.com

traversée du lac chinois

Traversée du lac en Chine. Photo : © GrandQuébec.com

vue panoramique de la chine

La Chine à Monttréal. Photo : © GrandQuébec.com

pagoda chine

Pagoda et travailleurs chinois au Québec. Photo : © GrandQuébec.com

oiseau de feu

Oiseau de feu venu de la Chine. Photo : © GrandQuébec.com

vue du lac en chine montreal

Une autre vue du lac au Jardin de Chine de Montréal. Photo : © GrandQuébec.com

hérons de la chine

Hérons du Jardin de Chine. Photo : © GrandQuébec.com

famille chine

Famille chinoise. Photo : © GrandQuébec.com

voyageur chinois

Voyageur avec son cheval (est-ce un âne?). Photo : © GrandQuébec.com

Une technologie simple sécuritaire et beaucoup moins énergivore est utilisée pour éclairer les lanternes. Le Jardin botanique de Montréal a modernisé l’éclairage grâce au système TFT DEL Sans Contact.

Le système TFT DEL Sans Contact ne comprend que deux composants : le bloc d’alimentation et les modules d’éclairage DEL (diodes électroluminescentes). Chaque module d’éclairage contient entre deux et douze diodes qui s’allument sans contact électrique physique ou direct. Les modules sont tout simplement glissés sur un fil multibrins standard qui transporte l’énergie électrique et qui transmet l’énergie par induction à une bobine magnétique incorporée dans chaque module DEL Sans contact. Une fois enfilés,, les modules sont attachés à l’intérieur de chaque lanterne en suivant les courbes de chacune assurant ainsi une meilleur répartition de la lumière. Les visiteurs peuvent alors apprécier les détails et toute la beauté de ces lanternes fabriquées par des artisans chinois.

Les Avantages à utiliser le système TFT DEL Sans Contact à la Magie des lanternes :

  • Près de 100% de l’énergie est transférée en source lumineuse
  • Alimentation à très bas voltage en courant alternatif (20 000 hertz)
  • Réduction importante de la consommation énergétique pour la durée de l’événement (près de 10 fois)
  • Les diodes ne peuvent surchauffer éliminant ainsi les risques liés au feu
  • Durée de vie d’une diode : 100 000 heures
  • Système fiable même lorsque exposé aux conditions climatiques extérieures
  • Une défectuosité d’une diode n’aura aucun impact sur le reste du circuit
  • Installation simple, fiable et très sécuritaire.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>