Montréal: ses attraits

La Pinte

La Pinte

La Pinte

L’extraordinaire pinte de lait géante Guaranteed Pure Milk, installée au coeur de la ville, est devenue l’un des emblèmes de Montréal, un élément d’architecture curieux qui contraste avec les éléments beaucoup plus sérieux et monumentaux environnants.

Effectivement, la laiterie de la Guaranteed Pure Milk Co. est un remarquable édifice industriel Art Déco, construit en 1930-1932. Le complexe fut érigé par la compagnie Dominion Bridge de Lachine selon les plans des architectes Hutchinson, Wood & Miller à qui l’on doit nombre d’édifices du centre-ville de Montréal et du Vieux Montréal.

La laiterie est surmontée d’un réservoir d’eau en forme de pinte de lait géante en acier riveté. Cette bouteille a une hauteur de près de dix mètres et pèse six tonnes.

La laiterie et sa pinte de lait témoignent de la présence des industries agro-alimentaires au cœur de l’ancienne métropole canadienne et du mode traditionnel de livraison du lait.

La laiterie de la Guaranteed Pure Milk, fermée dans les années 1990 a été devenue un lieu de tournage de films et de séries pour la télévision qui ont tiré partie de son décor intérieur d’époque. Avec l’arrivée de la Cité du commerce électronique, la façade Art Déco du bâtiment restera en pied.

Quant à sa pinte de lait, elle a souffrait pendant longtemps surtout de la rouille qui affecta son intégrité physique comme structure métallique.

Après la fermeture de la laiterie, l’association Héritage Montréal a collaboré avec la Chambre de commerce pour amener les promoteurs de la Cité du commerce électronique à y intégrer les bâtiments patrimoniaux de la Guaranteed Pure Milk et l’ancienne usine de Bell Canada juste à côté, dans leur projet.

En 2009, Héritage Montréal a participé aux réflexions de la Fonderie Darling, un centre d’art contemporain, sur le sujet. L’association a mené, avec les propriétaires et des partenaires privés, dont la Fédération des producteurs de lait du Québec, l’Agence Sid Lee, le fabricant de peinture Akzo Nobel, une opération de peinture réussie pour freiner la dégradation de la pinte et sa disparition du paysage. Repeinte avec ses inscriptions d’origine, la pinte a été dévoilée le 26 octobre 2009. Désormais, l’ancienne icône du paysage montréalais est revenu à la vie et illumine à nouveau de sa blancheur lactée l’horizon urbain.

Notons finalement qu’au début du XXe siècle, les Montréalais achetaient encore leur lait auprès d’artisans qui le distribuaient dans des bidons à l’aide de carrioles. C’est en 1926 qu’une loi est adoptée, après des cas tragiques d’intoxication, selon laquelle les laiteries industrielles doivent pasteuriser leurs produits.

Rénovée, la Pinte, cette bouteille géante, rappelle tout ce pan de l’histoire montréalaise.

Adresse de la Pinte :

1025, rue Lucien-L’Allier

la pinte

La Pinte. Photo : © Tous droits réservés Grandquebec.com

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Yvan Vadnais

    2015/04/09 at 3:49

    Le comédien Gérard Vermette y avait fait un »Pintothon » et il a vécu à l’intérieur de la pinte pendant plusieurs jours. Cette histoire avait fait la une des journaux car il se plaignait que sa pinte coulait de partout !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>