Montréal: ses attraits

Île des Soeurs

Île des Soeurs

Île des Sœurs

L’Île des Sœurs, située au milieu du fleuve Saint-Laurent, est un quartier de l’arrondissement de Verdun. Le quartier de l’Île-des-Sœurs regroupe aujourd’hui environ 14 mille résidents. Plus de 4 mille personnes travaillent dans les entreprises situées sur l’île (depuis les corporations d’envergure internationale jusqu’aux petits commerces).

70% des résidents de l’Île-des-Sœurs parlent le français en famille, 11% parlent anglais et 18% parlent une autre langue.

Historiquement, l’Île-des-Sœurs était un territoire agricole géré par la Congrégation de Notre-Dame. C’est dans les années 1950 et 1960 que de nombreux projets résidentiels voient le jour et l’île devient l’un des plus beaux coins de Montréal (certains ne seront toutefois pas d'accord avec cette affirmation) se métamorphose.

ile_des_soeurs

Au XVIIe siècle, l’île s’appelait l’Île Saint-Paul. On y trouvait un domaine agricole appartenant au célèbre marchand montréalais Jacques Le Ber. Ensuite, l’île devient la propriété de Zacarias Dupuis qui la lègue aux religieuses de la Congrégation Notre-Dame. En 1956, Montréal rachète l’Île des Sœurs qui est plus tard annexée à Verdun.

En 1965, l’entreprise américaine MSI de Chicaco signe un bail à long terme avec Verdun. La MSI a pour mandat d’ériger sur l’Île-des-Soeurs une «cité de rêve». À partir de 1966, on augmente la superficie de l’île pour empêcher les inondations. Le développement résidentiel y prend une véritable ampleur. Au cours des décennies suivantes, on construit des appartements, des condos, des maisons de ville, des résidences unifamiliales et un certain nombre d’installations destinées aux commerces et aux entreprises.

Aujourd’hui, l’Île-des-Sœurs est devenu un lieu …confortable.

C’est un oasis de verdure avec de nombreuses pistes cyclables, des sentiers, des parcs, des ruisseaux, des fontaines, des sculptures, un beau lac artificiel (le lac des Battures) avec des poissons et des canards, une zone boisée qui s’appelle le Domaine Saint-Paul. Le Boisé de l'île-des-Sœurs (situé sur la pointe sud de l’île), est un véritable sanctuaire d’oiseaux.

Pour rejoindre Montréal, on peut emprunter les autobus 168 ou 12. Le trajet entre l’île et le centre-ville de Montréal ne prend qu’un quart d’heure.

Photo d'une rue de l'ïle-des-Soeurs : (C) GrandQuébec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>