Montréal: ses attraits

Hôtel Rasco

Hôtel Rasco

Hôtel Rasco

Situé au 281-295 rue St-Paul, cet hôtel, le plus fashionable de son temps, fut construit en 1834-1836 par le maçon V.Gibeau, dans le style néo-classique, en face du Théâtre Royal qui était logé dans une aile de l’actuel Marché Bonsecours.

L’hôtel tient son nom du propriétaire Francisco Rasco, homme d'affaire italien. En fait, M. Rasco fit bâtir son propre hôtel de prestige, après avoir tenu son établissement hôtelier dans des bâtiments loués pendant dix ans. En 1834, Rasco engage les maçons entrepreneurs Vital Gibault et Thomas McGrath pour construire son hôtel et en avril 1836, le rez-de-chaussée comprenant des restaurants et agrémenté en façade d’arcades en pierre taillée est complété. Le 1er juin 1834, les étages supérieurs sont inaugurés.

Au début, l'édifice était composé de deux immenses corps de logis reliés ensemble par les corridors à l'extrémité est.

Au rez-de-chaussée se trouvent de petits commerces, tels des tabagies, des épiceries et des magasins de dry goods (articles de mercerie, tissus, etc.).

Rasco vend l'établissement, avec tout son ameublement, à son compatriote Giovanni (John) Donegani, en 1844. Ce dernier loue l’hôtel à un autre Italien, Joseph Donegana, le neveu de Rasco. Ensuite, Donegani le vend à Charles-Séraphin Rodier, avocat et futur maire de Montréal, qui le conservera jusqu'à son décès en 1876.

Le bâtiment sert encore d'hôtel pendant un demi-siècle, mais il change de noms et de clientèle. Le Mack's Hotel attire toujours des gentilhommes et des familles entre 1849 et 1854, mais le Bytown Hotel, durant les années 1870 et 1880, reçoit des commerçants itinérants, des artisans et des journaliers.

Vers 1868, les arcades en pierre sont remplacées par de grandes vitrines séparées par des pilastres en fonte.

Au début des années 1890, l'immeuble est converti en pension.

Une restauration des étages supérieurs en 1909 ne prévient pas un déclin continuel. Au début du XXe siècle, on y retrouve Élie Benoît Fils, marchand de farine et de grains, et A. Paquette, épicier.

En 1918, le restaurant Klondyke s'y installe de 1918. Ce restaurant fermera ses portes dans les années 1960.

Sans occupants durant les années 1970, le bâtiment est ravagé par le feu en 1977. En 1980, la Ville e Montréal le loue par bail emphytéotique pour 63 ans. L'année suivante le nouveau locataire restaure l'immeuble complètement, recyclant le rez-de-chaussée en boutiques et en restaurants et les étages en bureaux, dès 1982.

Notons finalement qu'uu milieu du XIXe siècle, quand l'hotel Rasco était la fierté des Montréalais par son élégance incomparable en Amérique du Nord, cet hôtel chic contenait des salles de concert et salle de bal, ainsi qu'un restaurant fréquenté par le monde "classe" et par les artistes. Charles Dickens y séjourne en 1842 lorsqu’il met en scène à Théâtre Royal ses œuvres.

Adresse de l'Hôtel Rasco :

281-295, rue Saint-Paul, Montréal

hotel rasco

Hôtel Rasco. Photo : © Grandquebec

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>