Montréal: ses attraits

Hôtel Iroquois

Hôtel Iroquois

L’Hôtel Iroquois

Cet hôtel est situé au numéro 454, Place Jacques-Cartier.

L’édifice de quatre étages en pierre de taille, bâti par Joseph Roy en 1852-1853, présente une façade très simple, avec des supports décoratifs à la hauteur du deuxième étage.

Le bâtiment fut érigé sur les ruines d’une ancienne auberge et abritait l’hôtel Saint-Nicolas. Par la suite, il a été utilisé comme mess des Grenadiers, il est ensuite devenu tout à tour une auberge, un  immeuble à bureaux et le siège de l’École des Arts et du Design.

Dès 1879, l’immeuble a été intégré à l’hôtel Richelieu, mais en 1890, après la faillite de la chaîne, la partie de l’ensemble, donnant sur la place Jacques-Cartier, prend le nom de Riendeau, le nom de son nouveau propriétaire.

Hôtel Iroquois

C’est en 1922 que l’édifice est vendu à Hermas Gariépy et devient l’Hôtel Iroquois. En 1928, la famille Gariépy fait l’acquisition du terrain et ajoute le cinquième étage.

Depuis 1943, l’hôtel prend le nom de Taft, mais redevient l’Hôtel Iroquois, en 1968. En 1984, l’immeuble est rénové. Il est désormais loué par le gouvernement du Québec.

1 commentaire

  1. Patrice Sainte-Marie

    2013/04/12 at 4:52

    Il ne faudrait pas oublier le volet culturel de l’Hôtel Iroquois. De fait L’Hôtel Iroquois abritait une petite salle de spectacle fort importante pour l’industrie culturelle du Québec et nombre de groupes en devenir ont commencé leur carrière à L’Imprévu en haut. Il y avait aussi l’Imprévu en bas avec son petit cinéma répertoire où l’on pouvait prendre un verre en regardant de grands classiques du septième art ainsi que le Plexi qui fut l’une des premières discothèque de Montréal

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>