Montréal: ses attraits

Église Erskine et American

Église Erskine et American

Église Erskine and Américan United

L’église Erskine and American fut érigée en 1892 (d’autres sources parlent de 1894) à l'intersection Sherbrooke Ouest et avenue du Musée, juste à l'est du pavillon central du Musée des beaux-arts de Montréal.

Cette église construite selon les dessins de l’architecte américain Henry Hobson Richardson, est du style néoroman : Le bâtiment est de pierre taillée. Les grands arcs encadrés de colonnes, le grès texturé, les suites de petites ouvertures sont typiques du style.

L’église Erskine a été construite afin de servir de lieu de culte à la congrégation presbytérienne des Sécessionnistes d’Écosse, venant remplacer leurs deux lieux de culte montréalais précédents devenus tour à tour trop à l'étroit. En 1925, l’église Erskine s’incorpore à l’Église unie du Canada en 1925 et devient, à partir de ce moment, l’église Erskine United.

En 1934, l’église presbytérienne américaine de Montréal décide de s’intégrer avec cette dernière. L’église Erskine United devient alors l’Église Erskine and American United. Suite à la fusion, des changements dans le culte se matérialisent par un réaménagement complet de l’intérieur de l’église en 1937-38 sous la supervision des architectes Nobbs et Hyde. Réalisés entre 1897 et 1902, les dix-sept vitraux de la maison américaine Tiffany sont alors transférés de l'église presbytérienne américaine de Montréal de la rue Dorchester (aujourd'hui boulevard René-Lévesque) vers ce temple. Très colorés et impressionnants, ces vitraux constituent la plus grande richesse de l’église. Ils sont installés dans la chapelle intérieur. C’est la plus importante collection du genre au monde.

À partir de la fin des années 1970, le nombre d'adhérents diminue et on décide finalement de fermer l'église, en juin 2004. L'Église se fusionne alors avec la congrégation St. Andrews and Dominion Douglas.

En février 2007, le Musée des beaux-arts de Montréal se porte acquéreur de l'Église Erskine and American United pour permettre l'agrandissement du Musée.

Aujourd'hui, le rez-de-chaussée de l'église (la nef et le choeur) porte le nom de salle Bourgie qui présentera des expositions temporaires mais servira principalement à des fins de salle de concerts. Des dizaines de concerts y sont présentés par année, et ce, en collaboration avec la fondation Arte Musica. Un nouveau pavillon du musée, construit à l'arrière de l'église, est consacré à l'art canadien et québécois.

L’adresse de l’église Erskine and American United :

1365 rue Sherbrooke Ouest.

eglise erskine americain

Église Erskine et American. Photo : www.ccdmd.qc.ca, usage libre à condition de citer la source

façade eglise erskine

Façade de l'ancienne église. Photo :© GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>