Montréal: ses attraits

Édifice Récollet

Édifice Récollet

Édifice Récollet ( Recollet House )

En 1868, deux nouveaux immeubles sont érigés aux numéros 390, rue Notre Dame Ouest et à l’intersection du bloc avec 457, rue Sainte-Hélène par Mme Mary Lacy qui agit comme propriétaire – constructeur et qui demande à l’architecte Cyrus P.Thomas de construire deux magasins – entrepôts qui deviennent très vite les plus réputés à Montréal vers la fin du XIXe siècle.

Le nom de l’ensemble vient des Récollets, dont une église avait existé sur cette place.

Le premier bâtiment possède une agréable façade de pierre en taille. Une belle corniche ornait la façade, mais elle a été remplacée par une autre, en métal, qui n’a rien de particulier.

La deuxième bâtisse, construite en pierre de taille dans le style néo-classique,  a été, elle aussi, un magasin raffiné.

Édifice Récollet

Le premier magasin – entrepôt héberge le marchand James Morrison de dry goods, c’est-à-dire, des tissus et d’articles de mercerie ), mais à partir de 1870, le commerce d’importation de dry goods de Brown & Claggett le succède, ainsi que la compagnie de George Stephen & Co., grossiste en lainages canadiens. Ces occupants demeurent sur place pendant 10 ans et 17 ans respectivement.

Curieusement, cette vocation d’un grand magasin – entrepôt en dry goods, se maintient pendant des décennies, malgré le changement des occupants

Lors des travaux de rénovation, en 1906, un cinquième étage est ajouté à l’immeuble.

Depuis 1983, l’Immeuble Anglo-Canadian Leather occupe ce grand ensemble.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>