Montréal: ses attraits

Collège Mont-Saint-Louis

Collège Mont-Saint-Louis

Mont-Saint-Louis

Situé au 230-260, rue Sherbrooke Est (entre les rues Saint-Dominique et Saint-Denis), le siège de l’ancien collège du Mont-Saint-Louis fut construit entre 1887-1888 par l’architecte Jean-Zéphirin Resther (1857-1910). Parmi ses réalisations, on compte la maison des Pères du Très-Saint-Sacrement (500-530, avenue Mont-Royal Est), l’ancien pensionnat Saint-Basile (465 Mont-Royal Est) et le pensionnat du Saint-Nom-de-Marie (628 Côte-Sainte-Catherine).

En fait, ce complexe fut érigé en plusieurs étapes. En 1887-1888 ne sont construits que le corps principal, l’aile abritant la chapelle située à l’arrière de l’avant-corps central et le pavillon de la rue Sanguinet.

L’aile est, le long de la rue Sanguinet, sera ajoutée en 1904-1905. Les travaux qui prolongent l’aile ouest jusqu’à l’avenue de l’Hôtel-de-Ville et modifient la symétrie d’origine de la façade principale, seront achevés en 1908. Le dôme de plan carré est ajouté en 1909, tandis que le porche de l’entrée principale en pierres de taille sera conçu par l’architecte Gustave Brault en 1913. Beaucoup plus tard, vers 1949, on y ajoute un gymnase (concepteur de la transformation : l’architecte Raymond Dufresne.

L’architecture du Mont-Saint-Louis rappelle le style Second Empire qui prend naissance notamment avec la construction à Paris de monuments tels que le nouveau Louvre (1852-1857), sous le règne de Napoléon III. Ce style est introduit au Canada vers les années 1860 et demeure le style le plus populaire à Montréal jusqu’au début du XXe siècle. Les toits en mansarde du Mont-Saint-Louis, la composition de sa façade principale, avec son avant-corps central à dôme tronqué et ses avant-corps latéraux, sont caractéristiques du style Second Empire. On remarque les fenêtres palladiennes qui agrémentent l’avant-corps central et sa toiture. Le décor est assez sombre et se résume aux chaînages d’angle, aux chambranles des ouvertures en pierres de taille et aux différentes formes de linteaux des fenêtres, droits, à arc cintré ou à arc segmentaire, selon les étages.

C’est la communauté des Frères des écoles chrétiennes qui commanda la construction et qui fut son propriétaire de 1887 à 1969. Fondée en France en 1679, cette congrégation se voue à l’éducation des enfants défavorisés. Les frères des écoles chrétiennes s’établissent à Montréal en 1837 et y mettent sur pied une école primaire la même année. Ils fondent par la suite des écoles pour garçons partout au Canada. Le collège Mont-Saint-Louis est la première institution d’enseignement de niveau secondaire érigée par la communauté des Frères des écoles chrétiennes au Québec, en 1888.

Des professeurs, on peut citer le frère Marie-Victorin et l'écrivain Daniel Mativat qui enseignèrent dans ce collège.

La réforme de l’éducation, entreprise dès 1962, entraîne la fermeture du Mont-Saint-Louis en 1969. Le Cégep du Vieux-Montréal en devient le propriétaire jusqu’en 1976. L’édifice devient alors le pavillon Marie-Victorin du Cégep du Vieux-Montréal. En 1976, le Cégep vend l’édifice à la Ville de Montréal.

Par la suite, les ailes sud de l’édifice ont été démolies en 1979 et de 1987 à 1989. En 1986, la Ville de Montréal cède l’édifice à la Société municipale d’habitation de Montréal (SOMHAM, créée en 1978 et devenu en 1988 la Société d’habitation et de développement de Montréal – SHDM). L’édifice est recyclé alors en logements en copropriété par la Société municipale d’habitation de Montréal, d’après les plans des architectes Claude Gagnon et Guy R. Legault.

Aujourd’hui, le Collège Mont-Saint-Louis est un collège d'enseignement secondaire privé. Son nom est emprunté en l'honneur de Saint-Louis de Gonzague, un jeune saint jésuite1. L'établissement compte environ 1500 élèves et offre un cours commercial et un cours scientifique, tant en français qu’en anglais, et comprend un pensionnat et un externat pour garçons. (Kodiaks, les équipes sportives du Collège Mont-Saint-Louis ont une grande renommée au Canada : le soccer, le basket-ball, le volley-ball, le badminton et le football – Benjamin, Cadet AA et Juvénile AAA. Parmi les exploits des Kodiaks, notons que l'équipe de football Juvénile (alors de calibre AA) a gagné le Bol d'or en 2007. Le journal étudiant du Collège Mont-Saint-Louis a pendant de nombreuses années été le Mon Œil. Ce journal très réputé a remporté une dizaine de Mérites du français dans la catégorie Journal d'école secondaire au Québec. En 2010, un tout nouveau journal, Mon Impression, a vu le jour. La section du collège comprenant la maison Saint-Joseph du Sault-au-Récollet a été classée Monument historique le 26 juin 1979. Le collège fait partie du site du patrimoine du village de Sault-au-Récollet.

Plusieurs élèves ont fait sa renommée, parmi lesquels on retrouve Émile Nelligan, l'un des plus grands poètes canadiens, le cardinal Jean-Marie-Rodrigue Villeneuve, Gérald Tremblay, maire de Montréal et l'ex chef du Bloc Québécois Gilles Duceppe. Plus récemment, Julie Payette, la première astronaute québécoise et le chef d'orchestre Yannick Nézet-Séguin font la fierté de l'établissement.

Le cégep du Vieux-Montréal, quant à lui, est formé de la fusion de la section collégiale du Mont-Saint-Louis et d’autres institutions.

L’adresse de l’ancien collège Mont-Saint-Louis :

230-260, rue Sherbrooke Est
Montréal

collège mont st louis

Ancien siège du Collège Mont-Saint-Louis. Photo : © GrandQuebec

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. Emmanuelle Dupal

    2014/06/01 at 12:00

    Bonjour,

    Cet article est très intéressant. Toutefois, il serait plus éclairant si, dans le paragraphe consacré au nouveau collège MSL, vous y mentionniez l’adresse ainsi qu’une brève description du style architectural de la bâtisse sise boul. Henri-Bourassa, son année de construction etc.

    C’était l’information que je recherchais. Si cet article n’est pas modifiable, pourriez-vous m’envoyer par courriel les informations souhaitées ?

    En vous remerciant d’avance…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>