Montréal: ses attraits

Chapelle Morin

Chapelle Morin

Chapelle Morin

La petite chapelle Morin est située dans la municipalité de Pointe-Claire.

C’est en automne 1918, lorsque l’épidémie de grippe espagnole se propage et que des villages entiers sont frappés par la terrible maladie, que M. Edmond Morin, résident et riche marchand de Pointe-Claire, fait vœu d’ériger une chapelle sur le terrain de sa propriété, si aucun de ses onze enfants ne contracte le virus.

À l’époque, on enterrait les morts dans des fosses communes. Toutes les institutions ont  fermé leurs portes et les autorités ecclésiastiques ont proclamé que la prière était le seul moyen de combattre la calamité.

Jusqu’au printemps 1919, la maladie tue de 40 à 50 mille Canadiens (personne ne saura jamais le nombre exact en raison du désordre qui régnait dans les municipalités suite aux décès de nombreux fonctionnaires).

Miraculeusement, aucun des enfants de M. Morin ne tombe malade. Alors, le pieux citoyen accomplit son vœu et entreprend la construction de cette petite bâtisse.

L’imposante maison résidentielle des Morin a disparu et sur son site, on trouve actuellement l’hôpital Bayview. On a néanmoins décidé de conserver la chapelle, qui fut déplacée en 1962 suite à la construction d’une nouvelle aile de l’hôpital.

La cloche de la chapelle Morin a été ajoutée par le propriétaire actuel, M. Samatas, qui l’avait acquise du réseau de chemins de fer.

L’adresse de la Chapelle Morin :

Chemin Bord-du-Lac
Pointe-Claire

chapelle morin

Chapelle Morin. Photo : © GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>