Montréal: ses attraits

Caserne Letourneux

Caserne Letourneux

Caserne Letourneux

(Caserne #1 de Maisonneuve)

L’ancien poste de pompiers #1 est situé au 411, avenue Letourneux. À cet endroit, se trouvaient, dès 1888, le premier poste de pompiers et le premier hôtel de ville de Maisonneuve.

Après le déménagement de l’hôtel de ville sur la rue Ontario, en 1912, le conseil municipal prend la décision de démolir le vieux poste de pompiers et d’en construire un nouveau poste de pompiers au même endroit. L’architecte Marius Dufresne en dresse les plans en s’inspirant de l’Unity Temple d’Oak Park dans l’Illinois, conçu par l’architecte Frank Lloyd Wright. Les travaux débutent en 1914 pour terminer en 1915.

C’est édifice est le seul bâtiment moderne d’inspiration Frank Lloyd Wright à Montréal que d’autres ont aussi appelé style Égyptien.

Lors de son inauguration, l’édifice logeait le poste de pompiers et de police  #1 ainsi que la cour municipale, mais après l’annexion de Maisonneuve à Montréal, le 9 février 1918, la cour municipale cesse d’exister.

Les locaux sont mis à la disposition des policiers, qui faisaient aussi office de pompiers et le poste est assigné le numéro 44 des casernes de la ville de Montréal. Les policiers  aménagent le rez-de-chaussée pour abriter trois véhicules pour la lutte contre les incendies (il y avait des voitures à traction automobile et à traction animale). À l’étage, on trouvait un gymnase et un dortoir. Au sous-sol, on a aménagé la galerie de tir. Au fil des ans, le poste de police porta également le numéro 6, puis le numéro 52.

Les pompiers quittèrent les lieux le 4 novembre 1961, mais l’édifice était encore fonctionnel. Outre les policiers, on y installa le Service municipal des sports et des loisirs et une bibliothèque de 100 000 livres et une association d’artisans. Une partie de l’édifice servit aux policiers jusqu’en 1981.

À partir de 1981, l’édifice a été abandonné et a subi des dommages importants dus au vandalisme.

Finalement, un vaste projet de restauration de quatre millions de dollars a permis d’y loger le Théâtre sans fil, un théâtre de marionnettes, en 2003. En effet, la ville de Montréal s’est engagée à céder la Caserne Letourneux au Théâtre sans fil et le ministère de la Métropole a accordé les subsides nécessaires à sa rénovation.

Le bâtiment comporte des espaces de bureaux, un atelier de production et de fabrication de marionnettes de même qu’une salle multifonctionnelle destinée aux répétitions et à la préparation des nouvelles productions du Théâtre sans fil, mais aussi disponible pour la location auprès des différents intervenants du milieu culturel.

Le Théâtre sans fil s’acquitte désormais de la responsabilité de mise en valeur de ce bâtiment patrimonial qui fait partie de l’héritage de Montréal et de l’arrondissement de Hochelaga-Maisonneuve.

caserne pompiers maisonneuve

La caserne Letourneux. Source de la photographie : Jeangagnon

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>