Montréal: ses attraits

Basilique Notre-Dame

Basilique Notre-Dame

Basilique Notre-Dame

La première petite chapelle de Notre-Dame de Ville-Marie (aujourd’hui Montréal) était dirigée par les Jésuites. Les Sulpiciens, seigneurs de l’île de Montréal dès 1663, décident de construire une église plus importante et c’est le supérieur des Sulpiciens de Montréal François Dollier de Casson qui en sera l’architecte. La construction de la première église, de style baroque, sera réalisée entre 1672 et 1683.

Vers 1800, l’église de Notre-Dame est à nouveau devenue trop petite. Le Conseil de la Fabrique décide alors de construire une nouvelle église et engage l’architecte James O’Donnell, d’origine irlandaise pour en dresser les plans.

James O’Donnell a choisi le  style néo-gothique, alors à la mode en Europe et aux États-unis, mais au Canada, l’église Notre-Dame fut la première église de style néo-gothique.

La construction débute en 1824 et les travaux finissent en 1829, à l’exception des tours jumelles qui seront complétées dans les années 1840.

L’architecte O’Donnell est décédé à Montréal avant d’avoir vu son œuvre achevée. De confession protestante, O’Donnell s’est converti au catholicisme et son corps repose sous la basilique. Sa sépulture est marquée par une plaque.

L’église de 1683 est démolie à l’été 1830 (sauf son clocher qui subsistera jusqu’en 1843, lorsque les tours auront été complétées par l’architecte John Ostell).

La tour ouest de Notre-Dame, appelée La Persévérance, est terminée en 1841. Elle loge le gros bourdon baptisé Jean-Baptiste, et dont le poids est de onze tonnes. La tour Est s’appelle la Tour La Tempérance. Elle est terminée en 1843; elle abrite un carillon de dix cloches.

En 1889, le curé Léon-Alfred Sentenne confie aux architectes Perreault et Mesnard la construction d’une chapelle pour les cérémonies rassemblant un nombre restreint de personnes, comme les mariages et les funérailles.

Inaugurée le 8 décembre 1891, jour de la fête de la Vierge Baptisée Notre-Dame du Sacré-Cœur, la chapelle affiche un style néo-gothique riche en motifs sculptés.

basilique notre dame

Notre-Dame de Montréal. Photo : © Valeria Novokreschonova

En 1978,  un incendie endommage gravement la chapelle. La reconstruction est confiée aux architectes Jodoin, Lamarre, Pratte et associés. La voûte sera modifiée pour permettre un éclairage naturel. La nouvelle chapelle a été inaugurée en 1982.

La décoration intérieure actuelle de la basilique a été réalisée entre 1870 et 1900. Elle est l’œuvre du curé Victor Rousselot et de Victor Bourgeau, l’architecte québécois le plus actif de l’époque.

Au fait, c’est le style et le symbolisme de la Sainte-Chapelle à Paris qui ont impressionné fortement le curé Rousselot, alors en voyage en France. Ce sont surtout les couleurs, les motifs des feuilles d’or dans la voûte et les colonnes qui nous rappellent la Sainte-Chapelle. Cette décoration polychromique est entièrement composée de sculptures en bois. Le père Victor Rousselot propose donc à l’architecte Bourgeau de s’en inspirer.

Le grand peintre québécois Ozias Leduc en a décoré les fonts baptismaux.

Les trois statues installées sur le devant de la basilique représentent Montréal (la Vierge Marie), le Québec (Saint-Jean Baptiste) et le Canada (Saint-Joseph).

En 1982, le pape Jean-Paul II élève l’église Notre-Dame au rang de basilique mineure – geste qui honore la valeur historique, architecturale et artistique d’une église, ou par lequel on reconnaît son importance pastorale ou symbolique dans une région.

L’Église porte la responsabilité de l’enseignement de la doctrine salvifique du Christ. Ainsi, à travers l’homélie, les réflexions dans le Feuillet paroissial, les préparations au baptême et au mariage, elle cherche à transmettre la Parole de Dieu.

L’enseignement se poursuit dans les visites touristiques. Les guides communiquent le sens et la symbolique des œuvres d’art que possèdent la basilique, la chapelle de Notre-Dame du Sacré-Cœur et la chapelle du Saint-Sacrement.

La basilique Notre-Dame a toujours été un lieu toujours très actif sur le plan événementiel. En effet, depuis sa fondation, la basilique de Notre-Dame a été le théâtre de grands événements religieux et culturels: les funérailles de sir Georges Étienne Cartier en 1873, celles de Pierre-Elliot Trudeau en octobre 2000, de même que celles de Maurice Richard en 2001, la visite du pape Jean-Paul II en 1984…

notre dame de montréal

Notre-Dame de Montréal. Photo : © GrandQuebec

Durant la saison estivale, plusieurs concerts sont donnés par des orchestres reconnus. L’Orchestre symphonique de Montréal s’y est déjà produit à plusieurs reprises.

Le pape Jean-Paul II y a célébré une messe pour les enfants le 11 septembre 1984.

Notons finalement que le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges est affilié à la basilique Notre-Dame. Ce cimetière, le plus grand au Canada et le troisième en importance en Amérique du Nord, est situé sur le Mont Royal.

Coordonnées de la Basilique Notre-Dame de Montréal :

110, rue Notre-Dame Ouest
Montréal
H2Y 1T2

Téléphone : 514-842-2925

eglise notre dame

Notre-Dame-de-Montréal. Photo : © GrandQuebec.com

chapelle de mariages

Chapelle de mariages. Photo : © GrandQuebec.com

Lire aussi :

1 commentaire

  1. ROBERT BEAUSOLEIL

    2013/11/11 at 11:33

    IL SERAIT IMPÉRIEUX DE NE PAS PASSER SOUS SILENCE LE TRAVAIL SUPERBE EFFECTUÉ PAR JORDI BONET UN ARTISTE DE CHEZ NOUS DANS LA RECONSTRUCTION DE L`INTERIEUR DE LA CHAPELLE DU SACRÉ COEUR APRES LE MALHEUREUX INCENDIE DE LA FIN DU 20E SIECLE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>