Montréal: ses attraits

L’Autoroute Ville-Marie

L’Autoroute Ville-Marie

L`Autoroute Ville-Marie

L`Autoroute 720 connue également sous le nom de l’Autoroute Ville-Marie, est une autoroute urbaine desservant le centre-ville de Montréal et construite au cours des années 1970.

L`Autoroute Ville-Marie débute à l’échangeur Turcot à la jonction de l’Autoroute 15, connue comme l’Autoroute Décarie et de l’Autoroute 20. Elle traverse l’arrondissement de Ville-Marie, le faubourg Saint-Laurent et le faubourg Québec et se termine à la hauteur du pont Jacques-Cartier ou Route 134.

Une partie du trajet est souterrain et la section souterraine commence à la sortie 3, située à la hauteur de la rue Guy et se termine à l’extrémité est. Le recouvrement de l’autoroute Ville-Maire a probablement été l’intervention la plus marquante du projet du Quartier international de Montréal, permettant de transformer un vaste secteur urbain en plein cœur du centre-ville en un quartier contemporain, prestigieux et convivial. Ainsi, le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie à des fins d’aménagement et de développement du quartier était primordial.

Aujourd’hui, l’Autoroute Ville-Marie passe sous le Palais des congrès, la Place Jean-Paul Riopelle, le centre CDP Capital de la Caisse de dépôt et de placement, ainsi que sous le Square-Victoria. L’autoroute a un échangeur avec l’Autoroute 10. Cet échangeur est également souterrain.  

En fait, la partie ouverte de l’autoroute, une tranchée large et profonde, ressemble à une fosse qui sépare le Vieux-Montréal du reste de la ville.

La Ville de Montréal a lancé un concours d’idées visant la réhabilitation des abords du Métro Champs de Mars et trois jeunes architectes, Kim Pariseau, Étienne Pelletier et Dominic Poncelet ont  remporté ce concours. Ils ont proposée de recouvrir la section ouverte de l’Autoroute Ville-Marie avec un grand tapis vert, pour relier le Vieux-Montréal avec le centre-ville. L’idée de ces jeunes est aussi de repenser l’espace public par le son et la lumière. Des bornes viendraient  jouer des extraits sonores de ce qui se passe  sous nos pieds: autoroutes, klaxons, cris des passants, spectacles. Des jeux de lumière ajouteraient à l’ambiance, déclenchés par un certain nombre de décibels. On verra si ce projet plutôt audacieux sera approuvé un jour.

autorout ville marie

Autoroute Ville-Marie. Photo : © Nicolas T.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>