Histoire de Montréal

Soutien-gorge

Soutien-gorge

Soutien-gorge pour les Ballets africains

En 1967, malgré son ouverture sur le monde provoquée par le succès phénoménal de son exposition universelle, Montréal avait trouvé le moyen de se ridiculiser en forçant à l’instigation d’un certain lieutenant Émile Quintal, les danseuses des Ballets africains, une troupe de danse de la République de Guinée, à porter un soutien-gorge pour présenter leur spectacle à la Place des Arts.

C’était à l’époque où on jugeait obscène tout sein nu qui bougeait le moindrement.

Plutôt que contremander leurs présentations à Montréal, les Ballets africains s’étaient soumis et lors de la représentation du 5 décembre 1967, les danseuses portaient de larges soutiens-gorge qui avaient inspiré plusieurs commentaires et caricatures dans les médias.

ballets africains

Danseuse des Ballets Africains. Source de la photographie : Ballets africains

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>