Histoire de Montréal

Visite du robot Eric

Visite du robot Eric

Le robot Eric de visite à Montréal

Le messager le plus étrange à débarquer à Montréal cette saison-ci est bien le robot Eric arrivé à dix heures ce matin, le 14 août 1933, à bord de l’Ausonia, de la ligne Cunard.

Immédiatement après l’accostage du paquebot, on monta l’automate sur le quai afin de le déballer de la caisse où on l’avait enfermé. L’on avait eu soin d’envelopper son armure en nickel de bandes de coton pour la protéger contre l’humidité.

Cet homme mécanique, haut de plus de cinq pieds, est la résultante de plus de cinq années d recherches scientifiques de la part de sa créatrice qui a des raisons personnelles pour ne pas révéler son identité. Ses oreilles sont des microphones; ses yeux, des appareils photographiques.

Le robot est bien vivant. Il meut tous ses membres comme un être doué d’un merveilleux système nerveux. Le détail le plus intéressant est de savoir comment on a réussi à lui apprendre à lire. Le robot Eric est arrivé à Montréal en compagnie de MM. Vincent Golden et Sydney Arram.

(une nouvelle apportée par La Presse le 14 août 1933).

robot eric

Robot Elektro, l’un des plus populaires dans les années trente du XXe siècle. Photo : Davidsszondy.com

Voir aussi :

2 Comments

  1. Gilbert Bureau

    2013/03/17 at 2:38

    Il s’agit ici du bateau AUSONIA (et non Ausania)
    Je collectionne également tout ce qui se rapporte au paquebot Ausonia.
    Merci

  2. admin

    2013/03/18 at 12:20

    Merci, je viens de corriger le nom du bateau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>