Histoire de Montréal

Réfection du canal de Lachine

Réfection du canal de Lachine

Les travaux de réfection du canal de Lachine commencent enfin

Annoncés en grande pompe en avril 1997, les travaux de réfection du canal de Lachine n’ont finalement commencé qu’à la mi-septembre de cette année (1998). Le projet, dont la réalisation devrait se terminer au cours de l’été 2002, devrait entraîner des investissements privés d’au moins 200 millions, soutient le directeur adjoint du projet pour Parcs Canada, Claude Picher. Certains projets immobiliers le long du canal ont déjà pignon sur rue.

La reconstruction de trois écluses, la consolidation de certains murs du canal et certains travaux d’infrastructure aux ponts coûteront 33 millions au Trésor fédéral. Pour sa part, la Ville de Montréal prévoit investir 44 millions pour des travaux dans es environs immédiats du canal. Et ont est toujours à la recherche de partenaires privés pour dégager d’anciens bassins et en faire des grands étangs, un projet évalué à cinq millions.

Depuis quelques semaines, on a commencé le creusage du canal de l’écluse de la 5e Avenue, à Lachine, mais on fera relâche durant l’hiver. Une deuxième écluse sera aussi en réfection d’ici peu et dans les deux cas, les travaux devraient être terminés l’été prochain. Une autre écluse sera aussi reconstruite et plusieurs ponts seront haussés de façon à laisser un passage de 2,44 mètres. La plupart des bateaux de plaisance, motorisés ou non, pourront ainsi emprunter la voie d’eau, notamment les voiliers démâtés. Seuls les pédalos seront interdits de passage.

Lorsqu’il sera ouvert, il faudra un peu pus de trois heures pour franchir les cinq écluses et les 14 kilomètres du canal. La dénivellation totale est de 14 mètres entre le port et le lac Saint-Louis.

Construit pour contourner les rapides de Lachine, le canal a ouvert ses écluses en 1825 pour devenir une des voies navigables les plus importantes dans le nord du continent américain. À la fin des années 1930, on y comptait 14000 bateaux par année, durant les huit à neuf mois de navigation. Mais l’ouverture de la Voie maritime du Saint-Laurent devait sonner le glas du canal et de toute l’infrastructure industrielle qui l’entourait. La navigation y a cessé définitivement en 1970.

(Texte publié dans La Presse le 11 octobre 1998).

canal de lachine en hiver

Canal Lachine en hiver. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>