Histoire de Montréal

Incendie du pavillon

Incendie du pavillon

 Le feu a rasé le plus vieux pavillon de l’île Sainte-Hélène

Les constables de la Commission du Port de Montréal ont aperçu, vers 9 heures 45 minutes ce matin (11 avril 1930), du feu sur l’île Sainte-Hélène, et se rendirent bientôt compte, à mesure que les flammes grandissaient, que c’était le plus vieux pavillon de l’île qui brûlait; une construction de bois, à un étage. Aussitôt, les pompiers de Montréal furent demandés et le chef Raoul Gothier dépêcha une équipe du poste #11 sur les lieux, avec une pompe-automobile.

Pour se rendre sur l’île, les pompiers, commandés par le capitaine U. Gauthier, passèrent à 10 heures 15 sur le nouveau pont. C’est la première fois qu’une telle chose se produit.

C’est un feu d’herbe qui a allumé l’incendie, et les flammes avaient trop gagné de terrain pour que les extincteurs chimiques des pompiers de Montréal eussent beaucoup d’effet sur la maison en feu.

(La Presse, 11 avril 1930).

parc jean drapeau

Parc Jean-Drapeau sur l’île de Sainte-Hélène. Photo © Grandquebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>