Histoire de Montréal

Old Dobbin

Old Dobbin

Old Dobbin

Old Dobbin était le nom du dernier tramway tiré par des chevaux de Montréal, et la dernière ligne reliait le centre-ville de Montréal au quartier Saint-Henri.

Les Montréalais pouvaient utiliser les transports en commun depuis 1861, ce qui a permis à la ville de s’étendre vers la périphérie. Jusqu’à l’arrivée du tramway électrique, environ mille chevaux peinaient le long d’un réseau d’une trentaine de milles (plus de 50 kilomètres). À l’époque, plutôt qu’un simple chiffre, chaque véhicule  avait un nom.

La compagnie de tramways s’appelait la Montreal Street Railway. Notons en passant que sur la ligne la plus achalandée, la ligne du boulevard Saint-Laurent, on pouvait voir aux heures de pointe une voiture toutes les minutes.

En hiver, le wagon était chauffé au charbon. C’était le conducteur qui s’occupait également de vendre les billets, de surveiller l’ordre à l’intérieur du tramway et de remplir le poêle aux arrêts.

Après la décision par la Montreal Street Railway d’introduire le tramway électrique, le réseau fut transformé en deux ans.

Cependant, au début, des chevaux étaient gardés au cas où… Par exemple, pour monter les côtes abruptes on avait toujours besoin des dignes représentants de la race chevaline.

omnibus

Omnibus à traction animale, tiré par deux chevaux, à Montréal, utilisé entre 1861 et 1892 par la Montreal City Passenger Railway, devenue la Montreal Street Railway en 1886. Photographie : Archives de la STM, Fonds de la Montreal Street Railway Company (S1/7.1), vers 1861

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>