Histoire de Montréal

L’offre de l’Hydro

L’offre de l’Hydro

L’offre  de l’Hydro est formellement rejetée

Par une voie unanime, les actionnaires de Montréal, Light, Heat and Power Consolidated, à une assemblée extraordinaire tenue en l’édifice de la Banque Royale, le 19 juin 1946, ont rejeté l’offre de l’Hydro-Québec. L’assemblée était présidée par M. J.S. Norris.

Les scrutateurs ont annoncé que 72, 386 actions étaient représentées par personnes et 2, 454, 316 par mandats. Soit un total de 2, 526, 702 actions sur un total de 4, 489, 033.

M. Norris a déclaré que la compagnie évalue l’actif exproprié par l’Hydro-Québec à $80, 000, 000 de plus que le montant de l’offre. « Cet actif, a-t-il dit, ne comprend que l’actif d’exploitation servant à la génération et à la distribution du gaz et de l’électricité; il n’inclut pas les placements que possède encore la compagnie. Ces placements, dont font partie des obligations et des actions de Beauharnois Light, Heat & Power Company et de Montréal Island Power Company, sont portés aux livres de la compagnie pour une somme d’environ $100, 000, 000. »

M. Norris a fait remarquer que l’offre sur laquelle l’assemblée avait à délibérer ne se rapportait qu’à l’actif de Montréal Light, Heat and Power Consolidated et non pas à celui de Beauharnois Light, Heat and Power Company et de Montréal Island Power Company.

L’Hydro-Québec, a-t-il ajouté, a évalué l’actif de l’exploitation de la compagnie à $49, 885, 000, plus une indemnité de 10%, ce qui forme un total de $54, 873, 500. De ce montant, l’Hydro-Québec déduit la dette obligatoire de $84, 081, 000 et demande à la compagnie de lui remettre la différence, soit $ 29, 207, 500, avec intérêts à partir du 1er avril 1944.

Comme l’actif résiduel a une valeur comptable d’environ 100, 000, 000, les actionnaires seraient donc appelés à prélever sur cet actif jusqu’à concurrence de $19, 207, 500 plus les intérêts.

Dans le cas de Montréal Island Power Company, la différence entre l’évaluation de la compagnie et l’offre de l’Hydro-Québec est de $4, 000, 000 et dans celui de Beauharnois Light, Heat and Power Company, de $37, 000, 000.

hydro quebec

Hydro-Québec : Parler d’un pays. Photo : © S. Keln

(C’est arrivé le 19 juin 1946, texte publié dans La Presse).

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>