Histoire de Montréal

Norvick

Norvick

Norvick

(village de Wartime)

L’effort de guerre du Canada entre 1939 et 1945, de même que la présence des usines de Noorduyn et de Vickers à Saint-Laurent (devenu aujourd’hui l’arrondissement du Saint-Laurent de Montréal) sont à l’origine de la construction du quartier connu sous le vocable Wartime.

Délimité par le boulevard Henri-Bourassa, le chemin Laval, la rue Poirier et la rue Patricia, le secteur Norvick comprend environ 400 habitations unifamiliales. Ce village a été développé en 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale pour loger les travailleurs des usines d’équipement militaire.

À Saint-Laurent, ce sont les employés des usines d’aviation militaire Noorduyn et Canadian Vickers qui occupaient à l’époque les modestes maisons du secteur.

Essentiellement situé au nord de la rue Poirier, le village est habité à ses débuts par les travailleurs de Vickers (Canadair) et, plus tard, par les vétérans de la Deuxième guerre mondiale. Ses petites maisons alors presque identiques présentaient un caractère avant-gardiste pour l’époque. Ce secteur se démarque encore aujourd’hui par son labyrinthe de rues en arcs de cercle.

rue londres

Rue de Londres. Photo : © GrandQuebec.com

rue de londres

Rue de Londres. Photo : © GrandQuebec.com

rue patricia norvick

Rue de Londres et rue Patricia. Photo : © GrandQuebec.com

rues londres et oxford

Intersection des rues de Londres et Oxford. Photo : © GrandQuebec.com

rue oxford

Rue Oxford. Photo : © GrandQuebec.com

ecole fois franc

École Bois-Franc-Auqarelle, 2085 rue Londres. Photo : © GrandQuebec.com

rue poirier

Rue Poirier Cercle. Photo : © GrandQuebec.com

rue poirier

Rue Poirier. Photo : © GrandQuebec.com

Pour en apprendre d'avantage :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>