Histoire de Montréal

Maison Saint-Joseph

Maison Saint-Joseph

Maison Saint-Joseph
Premier hôpital de Saint-Laurent
Centre d’hébergement de Saint-Laurent

Autrefois s’élevait ici, à l’intersection du boulevard Côte-Vertu et de l’avenue Sainte-Croix, la maison Saint-Joseph, résidence des Sœurs de l’Espérance de la Congrégation de la Sainte-Famille de Bordeaux (France), établies à Saint-Laurent en 1912.
C’est en ce lieu qu’elles fondèrent le premier hôpital de Saint-Laurent et où mourut l’illustre frère André, membre de la Congrégation de Sainte-Croix, une communauté catholique ayant joué un rôle important dans l’histoire de Saint-Laurent par sa mission éducative et pastorale.

Un monument de granit, arborant une œuvre réalisée par Sylvia Daoust et intitulée Masque mortuaire du frère André, a été érigé en 1987 sur le site où se trouvait la maison Saint-Joseph afin de commémorer le 75e anniversaire du début de l’œuvre hospitalière des Sœurs de l’Espérance à Saint-Laurent et le décès du frère André à cet endroit.

Saint Frère André, le bâtisseur

Alfred Bessette le 9 août 1845, à Saint-Grégoire d’Iberville, saint frère André joint la Congrégation de Sainte-Croix en 1870. On le nomme alors portier du collège Notre-Dame, une institution d’enseignement de Montréal régie par la congrégation. Il occupera cette fonction durant 40 ans.

En parallèle à ses activités au collège, saint frère André accueille des visiteurs de partout qui viennent chercher auprès de lui le soulagement de leurs maux. On lui prête alors des pouvoirs de guérison que le frère André attribue lui-même à saint Joseph à qui il voue une dévotion depuis l’enfance.

Il se recueille quotidiennement devant la montagne qui fait face au collège et rêve d’y bâtir un oratoire dédié à Saint Joseph. Pour réaliser ce projet d’envergure, le frère André réunira autour de lui forces vives et moyens pour que le rêve prenne forme. On érige d’abord une chapelle, puis on construit la basilique, laquelle ouvrira ses portes en 1956. Depuis, l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal est le sanctuaire le plus important au monde dédié à saint Joseph et reçoit quelque deux millions de pèlerins par année.

Le frère André s’éteint le 6 janvier 1937, à l’âge de 91 ans, dans la maison Saint-Joseph devenue l’Hôpital de Saint-Laurent. Il est canonisé le 17 octobre 2010 par le pape Benoit XVI, à Rome, sous le nom officiel de saint André Bessette.

masque mortuaire

Masque mortuaire du saint frère André, oeuvre de Sylvia Daoust, réalisée en 1987. Ce monument en hommage au saint frère André est constitué d’un masque et d’une plaque de bronze montés sur une plaque de granit. Photo : © GrandQuebec.com

centre hebergement

Centre d’hébergement de Saint-Laurent, 1275, boulevard de la Côte-Vertu. C’est en 1912 que les Soeurs de l’Espérance de la Congrégation de la Sainte-Famille de Bordeaux s’établissent dans le secteur. Leur demeure, la Maison Saint-Joseph, devient le premier hôpital de Saint-Laurent. C’est à cet endroit que le saint frère André rend son dernier souffle le 6 janvier 1937. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>