Histoire de Montréal

Nouvelle ligne haute tension

Nouvelle ligne haute tension

Une nouvelle ligne à haute tension pour desservir Montréal

Afin de consolider son réseau de distribution d’électricité dans l’île de Montréal, Hydro-Québec construira d’ici un an une nouvelle ligne à haute tension entre le poste Duvernay, à Laval, et Anjou.

« C’est une des premières réponses à la question de savoir ce qu’on peut faire pour le centre-ville de Montréal n’ait pas à souffrir encore des interruptions de service », a déclaré le président d’Hydro-Québec, André Caillé, lors d’une conférence de presse en soirée du 14 janvier 1998.
Cette nouvelle ligne permettra de fournir 1000 mégawatts additionnels à Montréal et à sa banlieue – qui en consomment présentement jusqu`à 6500 en période de pointe – solidifiant ainsi le réseau montréalais, lequel, comme l’a admis le premier ministre Lucien Bouchard, « est passé à un doigt du désastre », ces derniers jours.

En Montérégie, 52 équipes s’affairent présentement à reconstruire le réseau d’approvisionnement en électricité, à raison de 15 à 20 kilomètres de lignes par jour, a dit M. Caillé. Au total, 120 kilomètre de lignes doivent être rebâties.

Selon le président d’Hydro, tous les abonnés de l’extérieur de la Montérégie auront été rebranchés d’ici samedi. Le délai pour la Montérégie demeure d’une à deux semaines.

(14 janvier 1998).

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>