Histoire de Montréal

Ligne du temps : Transport en commun

Ligne du temps : Transport en commun

Ligne du temps : Transport en commun de Montréal (1861-2012)

18 mai 1861 : Création de la Montreal City Passenger Railway Company. Il s’agit de la première compagnie de transport collectif dans la ville. L’entreprise est fondée par Jesse Joseph un groupe d’hombres d’affaires. L’équipement de la compagnie est constitué de 8 véhicules hippomobiles et 14 chevaux.

18 septembre 1861 : Début de la construction du réseau de tramways à traction animale.

27 novembre 1861 : Mise en service de la première ligne de tramways tirés par des chevaux. Cette ligne est tracée le long de l’actuelle rue Notre-Dame.

10 juin 1864 : Mise en service de lignes de tramways sur la rue Sainte-Catherine et le boulevard Saint-Laurent.

13 juin 1865 : Désormais, la Compagnie défend aux conducteurs d’attendre le retour des voyageurs qui descendent de voiture.

16 mai 1866 : La première grève des employés de l’histoire du transport collectif à Montréal. Les conducteurs et les hommes d’étable déclenchent une grève d’une journée.

17 octobre 1872 : Suspension du service de tramways pour quelques jours en raison d’une épidémie d’influenza équine.

21 juin 1886 : La Montreal City Passenger Railway Company devient la Montreal Street Railway Company.

21 septembre 1892 : Mise en service du premier tramway électrique au Québec, le Rocket.

6 février 1894 : Mise à l’essai d’un système de billets de correspondance sur le territoire de Montréal.

27 octobre 1894 : Le réseau de tramways de Montréal est complètement électrifié.

16 septembre 1898 : Incendie aux remises Hochelaga.

1er juillet 1900 : Apparition des tramways à deux bogies, plus longs et plus spacieux.

6 août 1901 : La Montreal Street Railway Company gère désormais le réseau de banlieue de la Montreal Park & Island Railway Company.

6 février 1903 : La grève des transports en commun est déclarée à Montréal. Plus de 1500 employés de tramway y participent. Tous les «petits chars» et tous les tramways ont disparu des rues de la ville. Personne ou presque ne peut aller travailler.

9 février 1903 : Une explosion survenue sous un tramway du circuit de la rue Notre-Dame, près de la rue des Seigneurs, a complétement détruit le véhicule, mais sans heureusement faire de victimes.

1 octobre 1903 : Création de l’Association mutuelle de bienfaisance des employés de la Montreal Street Railway Company.

4 mai 1905 : Inauguration du tramway PAYE (Pay As You Enter). C’est le premier véhicule au monde dans lequel le voyageur paie en entrant. Avant, il fallait acheter des billets (tickets) en avance.

1er juin 1905 : Mise en service du tramway observatoire.

1 juillet 1907 : La Montreal Street Railway Company gère désormais le réseau de banlieue de la Montreal Terminal Railway Company.

25 février 1911 : Protestations contre le monopole dans le transport par tramways à Montréal.

stm

Logo de la STM

24 mars 1911 : Création de la Montreal Tramways Company, qui succède bientôt à la Montreal Street Railway Company.

1er octobre 1911 :
Ouverture des premiers ateliers à Youville.

1er juillet 1913 :
Interdiction de fumer à bord des tramways, avec quelques exceptions.

28 janvier 1918 : Instauration de la Commission des tramways de Montréal.

1er novembre 1918 : Mise en service des premiers bus de la Montreal Tramways Company, sur l’actuelle rue Bridge.

14 janvier 1924 :
Les lignes sont désormais désignées par les numéros.

1er février 1924 : Apparition des premiers tramways à employé unique (solotrams).

1er août 1925 :
Création de la division des bus de la Montreal Tramways Company.

20 décembre 1925 : Ouverture du terminus Craig sur l’actuelle rue Saint-Antoine Ouest (anciennement, rue Craig), prés de l’intersection avec l’avenue Atwater.

1er mars 1926 : Ouverture des remises Mont-Royal.

15 novembre 1927 : Mise à l’essai du premier feu de circulation à Montréal, devant le terminus Craig (coin Atwater et Craig, aujourd’hui, Saint-Antoine).

17 novembre 1927 : Le service des tramways est suspendu sur la ligne de Lachine à cause des pluies torrentielles qui ont fait déborder la petite rivière Saint-Pierre. La plupart des rues du village Turcot sont inondées. La circulation est complètement interrompue rue Notre-Dame, à partir du chemin de la Côte Saint-Paul, entre la rue Saint-Ambroise et le canal Lachine.

1er février 1928 : Les bus s’arrêtent désormais aux endroits spécialement marqués à cette fin qui s’appeleront « arrêts ».

Juillet 1929 : Déménagement de la Montreal Tramways Company qui installe ses bureaux au 159 de la rue Craig Ouest (aujourd’hui Saint-Antoine Ouest).

12 juillet 1930 : Mise en service de la ligne de tramways sur le mont Royal.

8 mai 1931 : La Montreal Tramways Company ouvre une ligne de bus pour desservir la ville de Longueuil.

21 juin 1931 : Début du service de bus sur l’île Sainte-Hélène.

29 octobre 1936 : Première substitution importante du tramway par le bus.

29 mars 1937 : Implantation du premier service moderne de trolleybus au Canada, rue Beaubien. Montréal est la première ville au Canada à mettre des trolleybus en circulation. Peints en jaune et vert, les voitures provenaient d’Angleterre. Ainsi, Montréal ajoute le trolleybus dans le secteur nord-est de la ville à sa flotte de véhicules (v. aussi 18 juin 1966).

13 août 1941 : En pleine Seconde Guerre mondiale, le gouvernement fédéral nomme un contrôleur des transports.

Décembre 1941 : Ouverture du garage Bellechasse.

18 octobre 1943 : Apparition des premiers véhicules entièrement maquillés de publicité, pour les Obligations de la Victoire.

22 mars 1944 : Mise en service du tramway PCC, dernier modèle de tramway utilisé à Montréal.

Septembre 1947 : Ouverture du garage Villeray.

31 décembre 1947 : L’achalandage du transport collectif montréalais atteint un sommet avec 398 349 773 passagers transportés durant l’année.

Juillet 1948 : Ouverture de l’usine Crémazie.

24 août 1950 : Création de la Commission de transport de Montréal (CTM), organisme public appelé à remplacer la Montreal Tramways Company et qui existera jusqu’en 1969.

16 juin 1951 : Prise de possession des actifs de la Montreal Tramways Company.

27 juin 1955 : Création d’un premier service de bus express sur la rue Saint-Denis.

4 septembre 1956 : Inauguration du garage Frontenac.

Décembre 1957 : Ouverture du garage Saint-Michel, aujourd’hui le Centre de transport adapté.

30 août 1959 : Un grand défilé marque le retrait des derniers tramways à Montréal. Fin du tramway.

14 décembre 1959 : Mise en service des premiers bus New Look arrivés dans la métropole.

18 mai 1961 : Lancement des cérémonies du centenaire du transport collectif à Montréal.

20 octobre 1961 : La Ville de Montréal présente son avant-projet du réseau de métro.

3 novembre 1961 : Le conseil municipal de la Ville de Montréal vote des crédits de 132 millions $ pour la construction du métro.

14 février 1962 : Dévoilement du premier abribus moderne.

25 avril 1962 :
Le premier contrat de construction du métro est adjugé aux entreprises Foundation et Charles Duranceau.

23 mai 1962 : Début de la construction du réseau du métro de Montréal. La première section de la ligne nord-sud reliera la rue Legendre, située au nord du boulevard Crémazie, à un point situé au nord de la rue Jean-Talon. La construction de la première ligne doit être réalisée en 700 jours, soit avant mai 1964.

1er février 1963 : Le service de transport en commun est établi à Saint-Léonard.

11 juin 1963 : Annonce de la création de la ligne 4 du métro pour relier Montréal à Longueuil.

6 août 1963 : La Ville de Montréal porte les crédits du métro à 213 millions $ et octroie le contrat de fabrication des 369 voitures MR-63 à la firme Canadian Vickers.

24 août 1965 : L’entreprise Canadian Vickers remet à la Ville de Montréal les premières voitures MR-63.

27 novembre 1965 :
Abolition des tarifs de zone afin de permettre l’intégration tarifaire entre le métro et le bus sur le territoire de Montréal.

14 février 1966 : Prise de possession de l’entreprise de bus Inter-Cité Ltée (quartier Rivière-des-Prairies et secteur sud de la Cité de Jacques-Cartier).

11 avril 1966 : Prise de possession des services de transport de la Corporation de Ville d’Anjou.

18 juin 1966 : Remisage du dernier trolleybus au garage Saint-Denis. Il rentre à 2 h 28, précisément. (voir aussi la date du 29 mars 1966).

26 septembre 1966 :
De nouveaux billets font leur apparition en prévision de l’inauguration du métro.

14 octobre 1966 :
Inauguration officielle du métro de Montréal. La Commission des transports de Montréal sera chargée de l’administration du métro dont la construction a généré plusieurs milliers d’emplois. Le maire Jean Drapeau participe aux cérémonies d’inauguration et la métropole canadienne devient la vingt-sixième ville du monde, et la huitième en Amérique du Nord, disposant de lignes souterraines de transport. Lors de son inauguration, le métro comprend 26 stations, totalisant 26 kilomètres de tunnels.

17 octobre 1966 : La venue du métro provoque la réorganisation complète du réseau de surface.

19 décembre  1966 : Ouverture de la station Frontenac sur la ligne 1 – verte.

21 décembre 1966 : Ouverture de la station Beaudry sur la ligne 1 – verte.

6 février 1967 :
Ouverture de la station Square-Victoria sur la ligne 2 – orange.

13 février 1967 : Ouverture de la station Bonaventure sur la ligne 2 – orange.

31 mars 1967 :
Inauguration de la ligne 4 – jaune vers Longueuil.

6 mai 1967 :
Le transport en commun dessert l’Expo-67. Durant l’Expo, 418 000 visiteurs franchissent en une journée les tourniquets de la station Île-Sainte-Hélène.

20 décembre 1967 : Dévoilement de la première œuvre de la galerie d’art du métro à la station Place-des-Arts, une verrière de Frédéric Back.

18 février 1969 : Retrait du dernier câble électrique ayant servi à alimenter les tramways et les trolleybus.

1er janvier 1970 : La CTM devient la Commission de transport de la Communauté urbaine de Montréal (CTCUM).

9 septembre 1970 : Début de la première enquête Origine-Destination.

13 février 1971 : Ouverture du nouveau garage Saint-Denis.

4 mars 1971 : «Tempête du siècle» à Montréal. Le métro fonctionne toute la nuit pour la première fois.

14 octobre 1971 : Coup d’envoi des travaux de prolongement du métro.

9 décembre 1971 : Incendie dans l’arrière-gare de la station Henri-Bourassa.

Janvier 1973 :
Ouverture du garage Legendre.

23 janvier 1974 : Incendie dans une rame de métro entre les stations Laurier et Rosemont. Les dommages sont évalués à plusieurs millions de dollars. Il n’y a pas de pertes de vie.

13 mars 1974 : Adoption des couleurs blanc et bleu pour les bus.

31 mai 1974 : La firme Bombardier obtient le contrat de fabrication des 423 voitures de métro MR-73.

25 juin 1974 : Création du premier service Métrobus sur le boulevard Newman, à LaSalle.

26 juin 1974 : Instauration du tarif réduit aux personnes âgées de 65 ans et plus.

4 novembre 1974 : Le métro de Montréal accueille le milliardième passager de son histoire.

28 décembre  1974 : Le système du paiement exact est institué à bord des bus. Désormais, le conducteur ne remet pas le change.

5 février 1975 : Création de la division de Prévention des incendies.

30 novembre 1975 : Débuts de l’Aéroservice entre Mirabel et Montréal ainsi que Mirabel et Dorval.

2 juillet 1976 : La firme Bombardier livre les premières voitures MR-73 pour le métro de Montréal.

4 juillet 1976 : Inauguration officielle des stations Préfontaine à Honoré-Beaugrand sur la ligne 1 – verte.

23 juillet 1976 : Durant les Jeux olympiques de Montréal, un record d’achalandage est atteint dans le métro avec 747 083 voyageurs par jour.

8 novembre 1976 : Inauguration du pilotage automatique sur la ligne 1 – verte.

1er janvier 1977 : Début de la campagne «Il fait beau dans le métro».

26 septembre 1977 : Francine Maltais devient la première femme à conduire un bus de la CTCUM.

3 septembre 1978 : Inauguration des stations Lionel-Groulx à Angrignon sur la ligne 1 – verte.

14 janvier 1980 : Débuts de la ligne téléphonique A-U-T-O-B-U-S.

1er avril 1980 : La CTCUM assume désormais le transport des personnes handicapées sur son territoire et introduction la Carte Autobus-Métro – CAM.

28 avril 1980 : Inauguration des stations Lucien-L’Allier à Place-Saint-Henri sur la ligne 2 – orange.

18 octobre 1980 :
La CTCUM dessert 61 municipalités de la banlieue de Montréal.

10 novembre 1980 : Début du service régulier de la CTCUM dans la partie ouest de l’île de Montréal.

31 mars 1981 : Lisette Renaud devient la première femme à opérer une rame de métro.

9 septembre 1981 : Inauguration des stations Vendôme à Snowdon sur la ligne 2 – orange.

14 décembre 1981 : Ouverture d’une bibliothèque à l’intérieur de la station McGill.

4 janvier 1982 : Ouverture de la station Côte-Sainte-Catherine sur la ligne 2 – orange.

30 juin 1982 : Ouverture de la station Plamondon sur la ligne 2 – orange.

1er juillet 1982 : Intégration de la ligne de train de banlieue Montréal/Deux-Montagnes.

1er juillet 1982 : Mise à l’essai d’un permis pour transporter un vélo dans le métro.

1er octobre 1982 : Intégration de la ligne de train de banlieue Montréal/Rigaud.

3 janvier 1983 : Ouverture du garage Anjou.

27 février 1983 : Premier regroupement de musiciens du métro

27 mai 1983 : Livraison du premier bus Classic.

9 janvier 1984 : Ouverture des stations Namur à du Collège sur la ligne 2 – orange.

11 septembre 1984 : La visite du pape Jean-Paul II mène à un record d’achalandage avec 2 millions de clients en une seule journée.

4 mars 1985 : Ouverture du garage Saint-Laurent et fermeture des garages Charlevoix et Saint-Paul.

31 mai 1985 : Ouverture de la gare intermodale Vendôme.

20 juin 1985 : La CTCUM devient la Société de transport de la Communauté urbaine de Montréal (STCUM).

11 juin 1986 :
Inauguration des stations De Castelnau à Saint-Michel sur la ligne 5 – bleue.

24 octobre 1986 : Inauguration de la station Côte-Vertu sur la ligne 2 – orange.

9 juin 1987 : Inauguration de la station Parc sur la ligne 5 – bleue.

11 juin 1987 : Adoption par la STCUM du Plan d’accès à l’égalité.

14 juillet 1987 : «Inondation du siècle» à Montréal.

9 novembre 1987 : Mise à l’essai de lecteurs à la volée dans le métro.

1er janvier 1988 : La station Berri-De Montigny devient la station Berri-UQAM et la station Guy, la station Guy-Concordia.

5 janvier 1988 : Inauguration des stations Côte-des-Neiges à Outremont sur la ligne 5 – bleue.

5 janvier 1988 :
Mise en route du service de bus de nuit sur le territoire de Montréal.

28 mars 1988 : Ouverture de la station Acadie sur la ligne 5 – bleue.

1er octobre 1989 : Lancement de la campagne «Voyager en paix».

1er janvier 1990 : Introduction de la carte régionale de transport.

1er février 1990 : Premier stationnement incitatif est aménagé, à la station Radisson.

1er mai 1990 :
Début de l’installation des plans de quartier dans toutes les stations de métro.

18 juin 1990 :
Implantation de voies réservées pour bus sur le boulevard Pie-IX.

9 juillet 1990 : Le contrat de rénovation des 336 voitures MR-63 est octroyé aux ateliers du CN (AMF).

25 mai 1991 : Retrait du gouvernement du Québec du financement du transport collectif.

3 juillet 1991 : Lancement du système d’affichage électronique dans certaines voitures de métro.

Mars 1992 : Lancement de la campagne «Prendre le transport en commun, c’est intelligent».

8 septembre 1992 :
Implantation de voies réservées pour bus sur l’avenue du Parc, le boulevard René-Lévesque Ouest et le chemin de la Côte-des-Neiges.

8 octobre 1992 : Ouverture d’un premier centre multiservices à la station Berri-UQAM.

9 novembre 1992 : Les Planibus sont distribués pour la première fois.

30 avril 1993 : Début de la relocalisation du personnel administratif de la STCUM à la Place Bonaventure.

30 août 1993 :    Mise en service du système d’information TELBUS.

1er août 1994 : Lancement de la Carte touristique.

9 janvier 1995 :
Ouverture du Centre de transport LaSalle et fermeture des centres Namur et Saint-Henri.

27 janvier  1995 : Première sortie du Réchaud-bus des employés et retraités de la STCUM.

1er janvier 1996 : La gestion des trains de banlieue est confiée à l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

Juin 1996 : Début du service Entre deux arrêts pour les femmes voyageant seules dans les bus en soirée.

18 décembre 1996 : Le premier bus à plancher surbaissé (APS) est présenté à la presse.

17 avril 1997 : La STCUM lance son site Internet.

16 juin 1997 : Mise en service des premières lignes Trainbus, la 261 – Trainbus Saint-Charles et la 268 – Trainbus Pierrefonds.

5 janvier 1998 : Début de la «tempête du verglas», toutes le transport en commun s’arrête (à l’exception du métro qui essaie de desservir la ville avec des interruptions de service).

24 août 1998 : Lancement sur trois lignes du service de bus accessibles aux personnes en fauteuil roulant.

18 septembre 1998 : Introduction de la CAM hebdo.

1er janvier 2000 : Pour souligner l’arrivée de l’an 2000, les bus et le métro roulent gratuitement toute la nuit.

10 mai 2000 : La STCUM décide de changer le nom de la station Île-Sainte-Hélène par celui de Jean-Drapeau.

1er mars 2001 : Lancement du premier journal distribué gratuitement dans le métro de Montréal.

19 août 2001 : Première sortie publique d’Urbain, la mascotte de la STCUM.

1er janvier 2002 : La STCUM devient la Société de transport de Montréal (STM).

1er janvier 2002 : Instauration du tarif réduit aux étudiants de 18 à 25 ans.

18 mars 2002 : Début des travaux de prolongement du métro à Laval.

25 mars 2002 : Lancement du projet Biobus qui préconise l’utilisation du biodiésel.

16 avril 2002 : Lancement du projet Vente et perception qui repose sur la mise en place d’un nouveau système utilisant la carte à puce.

4 septembre 2003 : Réouverture de l’entourage Guimard de la station Square-Victoria.

26 septembre 2003 : La station Longueuil devient la station Longueuil–Université-de-Sherbrooke.

10 novembre 2003 : Déploiement des nouveaux numéros de téléphone A-U-T-O-B-U-S et STM-INFO.

22 mars 2004 : Coup d’envoi de la phase 1 du programme Réno-Systèmes visant à maintenir la fiabilité des équipements fixes du métro.

27 septembre 2004 :
Lancement de Métrovision, la télévision urbaine dans le métro.

10 mars 2005 : Lancement du service de recrutement en ligne.

8 juin 2005 : Lancement du projet Conduite écologique.

18 novembre 2005 : Annonce de la rénovation des 423 voitures MR-73 par la STM.

Décembre 2005 : Début du remplacement des boîtes de perception à bord des bus.

6 juin 2006 : Premier projet-pilote de navettes pour les personnes du 3e âge.

26 avril 2007 :
Inauguration des stations Cartier, de la Concorde et Montmorency, à Laval, sur la ligne 2 – orange.

4 octobre 2007 : Inauguration du nouveau Centre de formation souterrain en prévention des incendies (CFSPI).

7 janvier 2008 : Introduction du Programme d’amélioration de service de transport en commun (PASTEC).

21 avril 2008 : Lancement de la de la nouvelle carte magnétique OPUS et mise en service de bus à propulsion hybride biodiésel-électrique.

6 décembre 2008 : Entrée en vigueur du programme Sorties en famille.

7 mai 2009 : Dévoilement du nouveau positionnement de l’entreprise, le Mouvement collectif.

6 mai 2009 : Inauguration du nouveau Centre de carrosserie et de l’agrandissement du Centre de transport Legendre.

14 juillet 2009 : La STM donne accès aux horaires de bus et de métro sur cellulaire.

1er septembre 2009 : Désormais, seuls les passages électroniques avec OPUS et la carte magnétique sont acceptés dans le réseau de la STM.

14 septembre 2009 : Mise en service d’ascenseurs dans les stations Berri-UQAM et Lionel-Groulx.

30 septembre 2009 : Mise en service des premiers bus articulés de la STM.

10 mars 2010 : La STM fait son entrée sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

29 mars 2010 : Mise en service de la ligne 747 – Express bus entre le centre-ville et l’aéroport Montréal-Trudeau.

3 mai 2010 : Déploiement de la nouvelle identité visuelle de la STM.

30 août 2010 : Lancement du Réseau 10 minutes max sur 31 lignes de bus.

5 octobre 2010 : La STM remporte le prix de la meilleure société de transport en Amérique du Nord décerné par l’American Public Transportation Association (APTA).

22 octobre 2010 : Octroi du contrat de fabrication de 468 voitures MPM-10 au consortium Bombardier-Alstom.

15 juin 2011 : Présentation du réseau de nuit amélioré.

14 octobre 2011 : Remise de l’œuvre La Voix lactée au métro de Paris.

27 novembre 2011 : Le transport collectif à Montréal fête son 150e anniversaire.

22 décembre 2011 : La STM bat le record de 398 349 773 déplacements établi en 1947.

9 janvier 2012 : Création de cinq familles de lignes de bus et renumérotation de 26 lignes.

D’après le site Web Stm.info

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>