Histoire de Montréal

Tragédie de Mystic Rill

Tragédie de Mystic Rill

Mystic Rill s’écroule

Sept morts dans un incendie au Parc Dominion

Le feu éclate au Mystic Rill et à une partie du Scenic Railway (aujourd’hui, on parle plutôt de Montagnes russes) qui s’écroulent et ensevelissent des promeneurs en chaloupe sous leurs décombres. Appels déchirants que la mort arrête.

Alors que des milliers de personnes se pressaient, hier après-midi (10 août 1919), au parc Dominion, aux différents amusements et dans les allées et que la fanfare Souas venait de terminer son concert, il se produit une catastrophe qui a causé la mort de sept personnes. Un incendie s’est déclaré au Mystic Rill, sous une section de l voie élevée du Scenic Railway, à l’extrémité sud-est du parc.

La nouvelle de l’incendie se répandit avec une grande rapidité et un rien de temps, une foule considérable était réunie aux abords du théâtre du sinistre. Il était alors un peu plus de 5 heures 30. Les pompiers du parc s’étaient aussitôt mis à l’œuvre, mais les flammes se propageaient avec une très grande rapidité, et il fallut demander du secours à la brigade de Montréal. Bientôt arrivaient les pompiers de deux postes de Maisonneuve, ainsi que de Longue-Pointe, sous le commandement du chef de district Favreau. Mais à ce moment, le Mystic Rill ainsi que la partie du Scenic Railway au dessus n’étaient plus qu’une masse de flammes

Appels déchirants

Les pompiers et les personnes qui se trouvaient auprès pouvaient entendre des appels déchirants poussés par les personnes qui avaient été surprises à l’intérieur du Mystic Rill et qui se trouvaient dans le brasier.

Les hommes de la brigade brisèrent avec leurs haches les cloisons de la place afin d’arracher si possible les malheureux à une mort épouvantable. Ils réussirent ainsi à dégager et à faire sortir deux personnes qui se trouvaient heureusement du côté sud. Mais bientôt la partie sud-est du Scenic Railway s’écroulait, ensevelissant les victimes sous ses débris incandescents, te arrêtant leurs plaintes dans la mort.

Toutes sortes de rumeurs circulaient dans la foule. On parlait de nombre plus ou moins considérables de personnes qui auraient péri. On disait qu’au moment de l’incendie, une voiture du Scenic Railway, chargée de monde, était tombée avec ceux qu’elle portait d’une hauteur de 30 pieds dans le brasier.

L’incendie sous contrôle

Pendant ce temps se continuait la lutte contre les flammes. L’on avait demandé les pompes à vapeur de la section est de la brigade des pompiers, et le remorqueur Saint-Pierre, de la commission du port, était venu se placer tout près du parc. Les boyaux de ce remorqueur ainsi que ceux de la brigade ayant commencé à fonctionner, il fut plus facile de combattre les flammes. Une demi-heure après le commencement de l’incendie, le feu était sous contrôle. Par bonheur, le vent soufflait de l’ouest ce qui aida beaucoup aux pompiers à empêcher les flammes de se propager aux autres sections.

L’on put alors commencer à rechercher dans la masse des débris les cadavres des victimes. Le Mystic Rill comprend une espèce de canal plein d’eau, complètement enclos, qui fait des espèces de zigzags sous le Scenic Railway. Les chaloupes avec promeneurs entrent par une extrémité et sortent par l’autre. On ne peut comprendre comment les personnes qui se trouvaient dans les chaloupes au moment de l’incendie, se sont trouvées prises comme dans une souricière.

Mystic Rill

Scenic Railway

Scenic Railway (Montagnes russes) au parc Mystic Rill, carte postale de l’époque

mystic rill

Scenic Railway

Vue générale du Scenic Railway. Carte postale de l’époque

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>