Histoire de Montréal

L’Hôpital Notre-Dame

L’Hôpital Notre-Dame

L’Hôpital Notre-Dame

Vers 1880, devant la pénurie du système de la santé publique à Montréal, l'Université Laval à Montréal décide de fonder un hôpital. Cet hôpital fondé par les Catholiques devait pouvoir accueillir 50 malades, sans égard à leur nationalité ou leur religion.

C’est le secrétaire de l'Université Laval à Montréal, le Docteur Emmanuel Persillier-Lachapelle qui reçoit le mandat de fonder la nouvelle institution de santé. Il est aidé dans sa mission par le sulpicien Victor Rousselot, curé de la paroisse Notre-Dame, ainsi que par Mère Julie Haineault-Deschamps, de la congrégation des Sœurs Grises.

Le 27 juillet 1880, l’Hôpital Notre-Dame ouvre ses portes. Il loge dans les anciens locaux de l’hôtel Donegana sur la rue Notre-Dame.

Dès le début, l’hôpital se constitue en corporation laïque. Il est administré par des médecins et non par les prêtres, ce qui est une innovation à l’époque. C’est un hôpital universitaire, alors, outre le traitement des malades, il sert comme institution d’enseignement pour les futurs médecins.

Vers la fin du XIXe siècle, l’hôpital Notre-Dame devient un des hôpitaux les plus grands du pays : il possède six dispensaires spécialisés : médecine générale, chirurgie, psychiatrie, oto-rhino-laryngologie, ophtalmologie et électricité médicale. De plus, en 1898, la sœur Élodie Mailloux fonde à l’hôpital la première École d’infirmières canadiennes-françaises. Au cours de son existence, cette école a formé plus de 3 mille diplômées.

Rappelons qu’au Canada, la première intervention selon les règles modernes d'asepsie a été effectuée à l'Hôpital Notre-Dame en 1899.

En 1905, l’hôpital Notre-Dame crée une succursale, l’hôpital Saint-Paul qui s’occupe des malades contagieux.

Dès 1920, après la création de l'Université de Montréal, l'hôpital Notre-Dame s’associe à cet établissement..

C’est en 1924 que l’hôpital Notre-Dame emménage dans les locaux qu’il occupe aujourd’hui sur la rue Sherbrooke.

Ensuite, l’Institut du cancer et le Centre d’orthophonie sont créés dans cet hôpital.

En 1952, on ouvre le pavillon Mailloux, en 1960, le pavillon Lachapelle et en 1968, le pavillon L.-C. Simard.

En 1996, la fusion de l'Hôtel-Dieu de Montréal, de l'Hôpital Notre-Dame et de l'Hôpital Saint-Luc donne naissance au CHUM, Centre hospitalier de l'Université de Montréal.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>